Le burger du futur est de la véritable science-fiction culinaire

[vimeo]http://vimeo.com/23302663[/vimeo]

Imaginez un burger cuisiné aux antipodes de ce que vous proposent aujourd’hui les fast-foods. De la science-fiction? Presque. Quand une cuisine se transforme en labo, le burger devient une véritable oeuvre d’art culinaire.

Spoiler: à la fin de la vidéo, vous salivez surement autant qu’un chien de Pavlov.

On doit cette démonstration à Dave Arnold du French Culinary Institute. Si sa cuisine vous parait hautement technique, c’est normal: il y exerce la fonction de directeur de la technologie.

Bon courage pour reproduire l’expérience chez vous. Mais si d’aventure vous voulez relever le gant en passant derrière le piano, vous trouverez la recette complète sur: [Eater]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Du Ketchup, du bacon bien gras, ça change pas trop de d’habitude.
    Je suis pas difficile en cuisine mais je le trouve bien plus écoeurant qu’un vrai. Le ketchup gélifié ( au agar-agar je suppose) qui s’étale dans l’assiette quand il coupe et les « tranches » artificielles de cornichons et de bacon ne me font pas très envie.
    En plus le steak haché et directement dans la flamme quand il grille.

  2. Oua !! Comment ça a splitter quand il a coupé dedans !!
    Et le jour où je vois un steak de cette épaisseur dans un fast-food, je me dis qu’il ne doit pas avoir que du boeuf dans mon steak !

  3. Rolala les raleurs , le mec fait dans l’originale ( il a surtout compliqué le principe au max . :)) ) , fait plus ou moins dans la cuisine moléculaire , montre comment il procede avec des ingredients naturels et y en a qui insinue que c’est du synthetique .tsss ….
    Les geeks pas bricoleur ici .

  4. Je comprends pas les réactions…

    Moi je trouve ça original et vraiment bien pensé. C’est de la cuisine semi-moléculaire.

  5. Idem, je ne vois pas pourquoi vous parlez de truc gélifio-artifico-gelatino-synthetique alors que tout ce que ce chef utilise vient ni plus ni moins du même supermarché que nous.

    Pour moi la cuisine se rapproche plus de ce que fait ce mec que ce qu’on bouffe au McDo…30min de préparation pour un simple petit hamburger c’est vraiment super !

  6. Salut à tous (la politesse se perd sur giz)
    vous devriez gouter le sandwich au foi gras poëlé et gésier, morilles dans un petit pain pita coupé en 2, crème foutée, dés de tomate,muscade rapée, etc…

    c’est une recette Lenôtre que l’on trouve dans les palaces parisien, que je me fait à la maison, car j’adore les bons produits, pour environ 4€ par personnes (soit le prix d’un big mac)
    on peut rajouter une pointe de truffe, mais ça sale la facture. En tout cas c’est autre chose que cette mellasse américaine.

    Vive la france et son terroir, Mort à gruik et autre cra’do, je vous rapèle qu’il y a eu 2 morts d’enfant cette année chez gruik!!! l’affaire a été étoufée, monsieur gruik fait sa pub en gros plan dans le poste, vive le libéralisme…

  7. C’est affreux, je vois pas comment je pourrais manger ca…vite je dois me faire un vrai bon burger « old school » pour faire passer ca.

  8. personnellement, ca me donne très envie… si c’est un vrai cuisinier, il doit utiliser de très bon produits (bon, le ketchup… c’est pas top, mais le reste…)
    mettre la sauce dans le steak, c’est original, mais pas pratique du tout: c’est ce qu’on appelle la cuisine moderne! :)

    mais le final fait un peu « pauvre » après tout le temps à préparer…

  9. bonjour,

    arrfff…. je vais essayer de faire cour….je peu vous confirmer que si ce monsieur n’est pas un cuisinier( ou chef, mais avant d’être chef faut être cuisinier…) il utilise des méthodes de cuisinier.

    detail:
    N°1
    ce n’est pas du bacon, mais des tranches de poitrine ( qui n’ont pas l’air fumée d’ailleurs…. pourquoi pas ?!). qui passe au sous-vide ( pour qu’elle se tiennent a la cuisson) et finnissent séchées au four.( j’usque la …rien de moléculaire mais de bonnes technique de cuisine).

    N°2
    ce que vous avez pris pour du simple ketchup est en fait une sauce barbecue que l’on obtient avec du ketchup et une gastrique ( terme culinaire qui est en fait une cuisson d’un vinaigre avec du sucre…), le tout est en suite « collé » (terme culinaire encore…qui signifie: faire prendre un solide avec un gélifiant animal ou végétal….).
    et la sa devient moléculaire a l’aide du « lactate de calcium » ( Le lactate de calcium est réservé aux recettes utilisant la méthode de sphérification : Perles, billes, caviar, ravioles et spaghetti, fruits et légumes reconstitués… blablabla.).

    bref je vient de me rappeler que je voulais faire court alors voila:

    le steak comme vous dite ….bein y doit juste être terrible et a mon avis a moins d’être de mauvaise fois l’ensemble doit être suffisamment bon pour que vous changiez de conclusion.

    julien cuisinier de sont état.

    ps :désolé pour la longueur de ce poste j’ai pas pu résister

    1. l’eau est un produit chimique, comme tous le reste.
      et cette meme eau est toxique a trop haute doze, comme tous le reste.

      je te laisse mediter dessus

  10. j’ai pas pu m’en empêcher « 2ème édition ».

    si par produit chimique (Antoine) tu parle du lactate de calcium je ne suis pas contre… et je vais même suivre ton raisonnement:

    tu est comme ton nom l’indique un homme et tu poste sur Gizmodo ce qui ma permis grâce a des » calcul chimique **** » d’en déduire que tu a certainement, un jour…. bu une bonne ou mauvaise bière.
    tout ça pour te dire que la bière ….
    c’est déjà de la chimie (enfin ya des siècle c’était de la chimie…).

    bref on peu s’en problème retirer le lactate de calcium et y mettre de la gélatine de porc ( substance non chimique contenu dans les millier de tonne de bonbon …qu’on a tous manger un jour….).

    ou alors de « l’agar-agar » ( une algue, donc un végétal…)pour ceux qui ne veulent pas de porc…

    pour finir:

    meme si tu n’a jamais bu ou aimé la bière il y a quantité de chose que tu a manger ou bu dans ta vie qui sont bien plus chimique que ce Burger revisité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité