Google: un surprenant sabordage interne pour ne pas acheter Skype

HP_Premier_03

Microsoft a acheté Skype pour 8,5 milliards de dollars. On présumait que c'était au nez et à la barbe de Google et de Facebook.

Mais il s’avère qu’en ce qui concerne Google, ils ne voulaient pas de Skype. Pas du tout en fait.

A tel point qu’ils sont allés jusqu’à fomenter un sabotage interne pour être certain de ne pas l’acheter:

Google avait envisagé de racheter Skype à eBay en 2009, avant la sortie de Google Voice. Les cadres de Google et le PDG Eric Schmidt envisageaient sérieusement cette option.

Mais le responsable produit Google Voice, Wesley Chan, a pensé que c’était une mauvaise idée et a décidé de faire capoter le projet. Il est alors allé trouver Sergey Brin pour convaincre le co-fondateur de Google que l’achat de Skype serait une grosse erreur. Ils ont alors mis au point un petit numéro de duettistes pour une réunion avec les cadres dirigeants. Wesley devait faire les louanges de Skype pour mieux se faire tacler par Sergey. Machiavélique.

Voici comment Wesley relate le sabordage:

« [Sergey] me regarde et dit: « Pourquoi devrais-je prendre ce risque? Nous avons une équipe capable de construire l’opérateur, nous avons les utilisateurs, nous avons les centaines de millions d’utilisateurs de Gmail, pourquoi aurions-nous besoin de Skype. A ce moment là, Sergey se lève et dit: ‘C’est la pire ânerie que j’ai jamais entendue’ Et Eric se lève et quitte la pièce, et là, je me dis, c’est bon, l’affaire ne se fera pas. »

Et plouf. Pas de Skype pour Google. Au lieu de cela, Google a continué à développer son Google Voice et Microsoft a dépensé 8,5 milliards de dollars hier. [In the Plex via Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui bien sûr, Google a voulu Nokia, Microsoft lui a pris alors à partir de ce moment Nokia c’était de la merde, maintenant Microsoft leur arrache Skype et comme par hasard, Google n’en voulait pas ?… Mouais…

    1. Franchement l’achat de Skype par google n’aurait pas été un bon choix tactique techniquement, mais juste un délire d’actionnaire.

      Ce qu’il faut retenir c’est que à la tête de Google tu as de vrais écono-technophiles, des gens capables de visualiser un concept et ses retombées financières potentielles et immédiates.
      Google voice aura coûter bien moins cher à google que skype…

      Du coup Skype est très bien dans l’escarcelle de $ et on verra bien ce qu’il vont en faire…

      C’est bien beau sur le papier de récup une boite qui  » gagne des sous », mais c’est mieux de développer sa propre techno sans avoir à gérer les passations de pouvoirs entre les équipes de dev, les surcoûts liés à l’adaptation sur ton propre matos…etc

      1. une boite qui ” gagne des sous”
        Qui ? Microsoft, oui
        Mais Skype n’est toujours pas rentable, et n’a jamais atteint l’équilibre.

      2. « Ce qu’il faut retenir c’est que à la tête de Google tu as de vrais écono-technophiles, des gens capables de visualiser un concept et ses retombées financières potentielles et immédiates. »

        T’es en train de dire que chez microsoft ils sont capables de visualiser un concept et ses retombées financières…
        Toujours est-il qu’avec cet achat MS a gagné des Licences aussi…
        Sans compter l’impact médiatique d’un Skype pour le lancement d’une solution IP ça le fait très bien.

  2. Quand on a la base d’utilisateurs de Gmail + google voice, franchement on se dit qu’il y a un truc à faire pour moins de 8,5 milliards de dollars.

    Ils ont bien eu raison… ils ont toutes les compétences pour se développer en interne là dessus, ou les moyens de les récupérer

  3. Sauf que tout le monde connaît Skype et continuera d’utiliser l’application même si c’est MS derrière … alors que google voice ne parviendra jamais à décoller. Ce n’est pas la technologie qui importe dans ce cas, c’est la notoriété su produit.

    1. Windows pourrait même envisager d’intégrer Skype au prochains OS, si le produit est simplifier au maximum je suis certains que beaucoup de gens s’en servirais pour téléphoner … Dans les grosses boites les mecs passent 1/3 de leurs journées au tel ( en interne ), On branche tout les collabos sur Skype, on achete un casque et hop économie …

      J’ai surement une vision trop bisounours mais je suis sur qu’il y’a un gros potentiel…

  4. sauf que google voice a déjà décollé 😉
    il ne reste plus qu’il arrive en france pour avoir un numéro de téléphone gratuit sur lesquel les gens t’appels et que ça renvoi selon la configuration que tu veux (certaines heure par exemple) sur ton mobile, à ton bureau ou encore sur une messagerie en ligne consultable depuis internet.
    Franchement, ça cartonne. Les possibilités de ce truc sont les même que pour les centraux d’appels mais destiné aux particulier.

  5. Comme dit ci-dessus, c’est plus la notoriété que la technologie qui a prévalu dans ce rachat. Même ma grand-mère connaît skype, et n’a jamais entendu parler de msn ou de google talk. C’est comme avec twitter, la renommée importe plus.

  6. Google n’avait pas besoin de skype. Google voice et google talk le font très bien et personnelement je m’en sers beaucoup plus que skype. Sur mon androphone le skype coûte BEAUCOUP plus cher que google talk et je le préfère pour la messagerie instantanée. Seulement il faut toujours un compte google.

  7. je sais pas si c’est moi et la journé de van l’écran , mais dans la retranscription des dialogues du Ca, je ne comprends pas qui parle à qui ….
    Wesley écoute Sergey
    puis Sergey commente ses propres paroles (c’est la pire annerie …) Eric sort ….
    c’est qui ce Eric ….. ???
    Bref ce serait mieux en roman photo ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité