Un patch pour les coeurs brisés

nanopatch_x220

Lorsque certaines zones du coeur sont privées d'oxygène ( lors d'une attaque cardiaque ), les muscles et les cellules nerveuses sont endommagés. Le tissu est alors incapable de se régénérer par lui même, mais d'après les scientifiques, ce patch fait de nanotubes de carbone pourrait changer la donne.Le patch lui-même est composé d'atomes de carbone qui forment des tubes, il conduit l'électricité et imite la surface naturelle du tissu vivant.

Les scientifiques ont alors fait une découverte intéressante : plus l’on ajoute de nanotubes au patch, plus les cellules autour de celui-ci se régénèrent.

Fruit du travail de l’université de Brown représentée par le professeur Thomas Webster, il a été mis en évidence que le fait de conduire l’électricité vers les cellules permettait au patch d’aider à la reconstruction de trois types de cellules : les cellules musculaires à l’origine du battement du coeur, les cellules nerveuses qui l’aident à la contraction et également les cellules endothéliales qui guident les vaisseaux sanguins autour du coeur.

Peut-être verrons-nous demain cette technique capable d’apporter une solution alternative aux greffes de coeur, et pourquoi pas une application plus largement dispersée au domaine de la reconstruction cellulaire. [MIT Technology Review]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité