Google Wallet veut utiliser votre téléphone pour engloutir votre porte-monnaie

xlarge_googlenfc27

"Votre téléphone sera votre porte-monnaie". C'est ce que Google nous promet avec Google Wallet et Google Offers, une offre très googlesque combinant paiements et bonnes affaires.

Le système proposé par Google s’appuiera sur la technologie NFC et le système de paiement PayPass de MasterCard.

Citi, MasterCard, First Data et Sprint sont partenaires d’une « solution de commerce mobile ouverte ». D’ici 2014, 50% des smartphones seront compatibles NFC aux Etats-Unis prévoit Google qui propose évidemment une plateforme ouverte pour les marchands.

Les premiers tests sur le terrain démarrent aujourd’hui à New York et San Francisco, et le produit sortira cet été. Il supportera plusieurs cartes dont une carte Google pré-payée. Ils présentent leur solution comme « plus sure que votre porte-monnaie ».

A terme votre Google Wallet vous permettra de stocker de nombreux éléments, parmi lesquels des coupons. Le système fonctionne avec une appli spéciale, Wallet, installée sur le téléphone et qui réclame un code PIN pour se déverrouiller Le portefeuille se crédite instantanément à partir de votre carte de crédit (uniquement MasterCard pour l’instant).

Des cartes Google prépayées seront fournies pour chaque portefeuille virtuel qui gèrera aussi les cadeaux. C’est la puce NFC qui stocke les informations relatives à la carte de crédit. L’ensemble est sécurisé « de bout en bout », du téléphone à la banque. L’antenne NFC est désactivée lorsque l’écran est désactivé de sorte qu’elle ne peut pas être lue dans ces circonstances.

Google lance aussi Google Offers, un service destiné à vous proposer des bons plans tous les jours directement dans votre boite à lettres électroniques (Groupon peut commencer à trembler.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Faudra juste vérifier combien va couter le terminal chez le professionnel.
    Si le pain coute 1 euros, mais que chaque transaction lui coûte 10 cts, cela m’étonnerai beaucoup que les boulangers par exemple jouent le jeu.
    Ceux qui ont l’exemple de Moneo en tête savent de quoi je parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité