Comment cacher un code secret dans un fichier audio

gizmodo-code

Si vous avez entendu parler du message caché dans un fichier audio sur le site web du dernier Batman, vous savez déjà qu’il est possible de dissimuler des codes dans un fichier audio. Mais saviez-vous que c’est aussi très simple à réaliser ? Voici comment.

Pour encoder votre message, vous allez avoir besoin du logiciel Coagula (Windows uniquement), et pour le décoder, vous aurez besoin de Sonic Visualiser (Windows/Mac OSX, Linux). Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessus pour vous représenter visuellement les tâches à effectuer mais elle est en anglais. Voici les étapes :

1. créez une image contenant le texte ou la photo que vous souhaitez coder. Un texte en blanc sur fond noir fonctionne bien et ça aide à avoir une petite image sans espace vide. Enregistrez cette image au format JPEG ou BMP.

2. Ouvrez l’image dans Coagula. Et cliquez sur le paramètre « Render Image as Audio Without Blue/Noise ». Ne vous trompez d’option, les autres rendus ne fonctionnent pas.

3. Quand vous avez terminé, un nouveau fichier audio intitulé « Coagula.wav » se trouve dans le même dossier que l’application Coagula. Vous pouvez soit utiliser ce fichier, soit l’enregistrer où vous voulez sur votre disque dur. C’est tout. Votre message est encodé. A vous de l’envoyer à qui vous voulez.

4. pour décoder le message, ouvrez-le dans Sonic Visualiser. Vous verrez le spectre audio mais pas le message. Pour voir le message, allez dans le menu « Layer » et choisissez « Add Spectrogram » (n’importe quelle option dans ce sous menu peut fonctionner.) Il faudra peut-être ajuster la visualisation pour le lire correctement, mais vous devriez pouvoir le voir.

PS : si vous avez d’autres outils multiplateformes pour encoder l’image en fichier audio, dites-le nous en commentaire.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Franchement plus je vois de tis and trick dans ce style, plus je me dis : « Joseph était méga fort ! »
    Le principe est vraiment pas, il fallait y penser. Le principe se base sur les FFT (Fast Fourrier transform) issu de la transformé de Fourrier qui permet de passer d’un signal temporel à un signal frequentiel (méga utile). L’auteur de cette théorie est Joseph Fourrier ! Vive Jojo !

    1. le fichier est audible par tout le monde certes mais il faut un logiciel spécial pour extraire le message « caché » …

      en plus t’est pas censé savoir qu’il y a un message « caché » donc tu n’ira pas extraire le fichier audio (sauf si tu est ce genre de personne qui extrait chaque musique qu’il télécharge pour trouver un message des illuminati …. )

  2. Pfffffffffff,

    le mec fait même pas écouter le son que ça a créé…. nul
    Pour info, Aphex Twin le fait depuis un bout de temps… Dans la musique électro-Accoustique aussi.

  3. Si vous ajoutez ces informations à un fichier audio existant, vous créez ce qu’on appelle de la stéganographie, cela fonctionne aussi avec les images. C’est très utilisé (pas nécessairement visuellement) dans le watermarking audio par exemple (si vous achetez sur iTunes, il y a ce genre d’informations cachées dans vos fichiers audio). L’alliance de l’affichage d’une image dans un flux audio est jolie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité