Les hackers de Sony s’en s’ont pris aussi à Nintendo

hacked

Les mêmes hackers, Lulzsec, qui s'en sont pris à Sony récemment, sont aussi aller rendre une petite visite "amicale" au site web américain de Nintendo.

Le collectif de hackers a publié un fichier de configuration en guise de preuve de leur passage, ainsi qu’ils le précisent sur leur compte Twitter, ajoutant qu’ils n’entendaient causer aucun mal.

Aucune information consommateur n’a été compromise et Nintendo a déjà comblé la faille. Apparemment il semblerait qu’ils aient piraté le site uniquement pour montrer qu’ils pouvaient le faire.

Décidément les fabricants de console semblent être des cibles de choix en ce moment. Effet de mode? [Twitter via WSJ via Kotaku]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. avec l’E3 qui commence ce soir avec la conférence Microsoft (à 18h, heure française), ils vont probablement profiter de l’événement pour faire parler d’eux.

  2. Bon ça devient chiant là…
    C’est bon on sait qu’aucun système informatique n’est parfait! — »
    À croire qu’ils aiment ça pirater tout le monde…

  3. Pour ces « hackers » il s’agit de faire comprendre aux grands groupe qu’ils seront toujours vulnérable d’une manière ou d’une autre. à partir du moment où ils agissent « mal » (au sens des hackers) ils deviennent potentiellement des cibles.
    autrement dit : déconnez pas ou vous aller prendre cher !

    La preuve avec l’histoire Sony/nintendo

  4. petite anecdote : parait il qu’ils ont annoncé ne pas avoir fait de mal aux serveurs Nintendo par nostalgie pour la N64 😉

  5. @jigoro: je ne savais pas que nintendo avait pu contrarier ce groupe de hacker…

    Et honnêtement, je ne comprend pas leur acharnement. Ils ont déjà montré que les systèmes de sécurité étaient pourris, alors pourquoi l’empêcher de se reconstruire en l’attaquant encore et encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité