Après la Chine, Google bataille contre le Kazakhstan

HP_Premier_03

Le Kazakhstan a changé sa manière de gérer l'accès au web: désormais toutes les sites web possédant un domaine en .kz doivent impérativement être hébergés dans le pays.

Sans doute échaudé par le cas chinois l’an dernier, Google a choisi de plier bagage:

Bill Coughran, responsable des infrastructures chez Google a expliqué leur point de vue:

Nous nous trouvons dans une situation difficile: créer des frontières sur le web pose d’importantes questions pour nous pas seulement de performance réseau mais aussi de vie privée et de liberté d’expression. Si nous devions faire fonctionner google.kz uniquement via des serveurs situés à l’intérieur du Kazakhstan, nous contribuerons à créer un Internet fracturé. Donc nous avons décidé de rediriger les utilisateurs qui visitent google.kz vers google.com en kazakhe. Malheureusement cela signifie que les utilisateurs kazakhes subiront une qualité de recherche moindre dans la mesure où les résultats ne seront plus personnalisés pour le Kazakhstan.

Le Kazakhstan dispose maintenant d’une qualité de recherche comparable à celle de la Chine l’an dernier, à l’époque où les recherches avaient été re-routées vers les recherches Google de Hong Kong, avant que la Chine ne renouvelle la licence d’hébergement de Google. [Google Blog]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce qui est impressionnant, c’est que l’on s’est tous habitue a utiliser Google comme moteur de recherche du coup ils peuvent foutre la pression a un Etat entier. C’est sacrement bourrin quand meme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité