Fukushima : de la radioactivité détectée à des dizaines de kilomètres

fukushima-radioactif

Les autorités japonaises ont annoncé avoir découvert de la radioactivité bien au delà de la zone de confinement qui entoure le site de Fukushima.

Des matières radioactives ont en effet été trouvées à 62 kilomètres de la centrale nucléaire endommagée. Même s’ils en ont trouvé de faibles quantités, le strontium reste dangereux.

Le strontium 90, qui dispose d’une demi-vie de cinquante ans, remplace le calcium dans les os du squelette, émettant des rayons beta de l’intérieur. Décidément, la catastrophe de Fuskushima n’a pas fini de faire parler d’elle. [Kyodo News et Mainichi]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi je te plaint, parce qu’on ne sait pas tout sur Fukushima, et les autorités locales sont tout sauf transparentes sur le sujet : ils viennent de retrouver des matières radioactives loin de la centrale seulement cette semaine… ça passe pas inaperçu un morceau de métal qui tombe du ciel quand même, surtout après une catastrophe nucléaire !
    Mais bon tout dépend de la région dans laquelle tu vas, même si je trouve assez dangereux le fait d’aller au Japon en ce moment… mais cela reste mon point de vue 😉

    1. Quote : « ils viennent de retrouver des matières radioactives loin de la centrale seulement cette semaine… ça passe pas inaperçu un morceau de métal qui tombe du ciel quand même, surtout après une catastrophe nucléaire ! »

      -> N’importe quoi… Réfléchis 2 secondes, on parle ici de minuscules particules radioactives, transportées par le vent et complètement invisibles à l’oeil nu.

      Comment veux-tu qu’un « morceau de métal » ait pu être transporté à 62 km de la centrale…

  2. BSTEVY on est de tout coeur avec toi , je t’aurais meme offert un médaillon st christophe , st patron des voyageurs , un autre de sainte barbe , saint patron des artificiers et des agonisants .

  3. @ bstevy : Sincèrement à ta place je partirais jamais là bas. Tout les chiffres que communique les gouvernements se veulent rassurant, mais mettons nous à leur place, quels seraient leurs intérêts d’annoncer une vérité opposée ? Si on s’intéresse aux chiffres que communique la CRIIRAD pour la France (qui disait en outre que le nuage serait arrivé chez nous 2 jours plus tôt (le 22 mars) et qu’il aurait été 20 fois plus élevé à la date officielle (du 24 mars)) et également aux comptes-rendu de plusieurs laboratoires indépendants franco-suisse sur les échantillons prélevés par Greenpeace (concluant eux sur une pollution bien plus vaste autour du site, notamment au plutonium) je n’aurais aucune confiance sur la sérénité des gouvernements à ce sujet (sans partir dans une théorie de complot).

    Pour rappel, on sait désormais que la situation devrait se stabiliser pour janvier 2012 (= colmatage des fuites), démantèlement dans quelques dizaines d’années, qu’il s’agit donc de la plus grande catastrophe nucléaire qui dépasse d’au minimum le double celle de Tchernobyl et qu’une pollution de l’environnement écologique est désormais présente pour du moyen terme au mieux (traces radioactives dans les algues) rendant toute nourriture irradiée pour ce laps de temps…

    Bon au final, j’expose les faits que je connais (sans trouver le courage de rechercher les sources, mais elles sont fiables) et qui dans ma nature réservée me bloquerait pour une telle destination, mais si tel est ton but j’estime toujours qu’il vaut mieux vivre ses rêves que rêver sa vie :)

  4. il ya des radiations anormalement élevées à pus de250km de la centrale d’après un labo indépendant Fr fourni par des bénévoles japonais…..
    o

  5. Sachant que les radiations volent dans l’air, que la terre a des vents, sachant qu’on s’est fait pas mal de test nucléaire dans le monde et pas seulement des essai sous marins, vous pensez pas que le japon ou la france, finalement la différence est à peu de chose près la même ?

    Evidemment, si on habite Fukushima même et ses alentours proches, c’est encore autre chose, mais sérieux, vous croyez vraiment que les gens qui habite à Kyoto vont mourir demain ?

    Le pire c’est que dans 20, 30, 40 ans, on aura tous des cancers, et pour toutes les raisons du monde (pollution, portable, fukush.. euh radiation diverses) et j’ai l’impression que c’est bon, on a trouvé le bouc emissaire, si on a une maladie dans 30 ans, c’est fukushima ! Forcément !

    Evidemment que les autorités ne nous disent pas tout, mais réveillez vous, ça fait pas que depuis le 11 mars qu’elles nous cachent des choses, ça fait depuis euuh.. bein toujours en fait :p

  6. plein de nouvelles ( a recouper comme toujours pour être sur) pas bonnes du tout, notamment au niveau de la nappe phréatique. le site est « spécial » et ils sont un peu extrémistes, mais ils sont souvent bien documentés.

  7. Cancer…Cancer, certains malade appelle ça un accident de la vie, le fait de la malchance, la cause vient de toute ses technologiques ultra-dangereuse.

    Il faut que les gens comprennent que cette contamination restera très très longtemps, largement plus que ce l’on peut imaginer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité