Quand la consommation devient un Art

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yjEiDhOYuy8&feature=player_embedded[/youtube]Si le chaos et le vide sont une forme d'art, alors pourquoi pas la consommation ?

C’est un peu ce qui trotte dans la tête de ces cinq artistes ayant porté la consommation au rang d’oeuvre d’art contemporaine éphémère.

Pour seule trace de leur oeuvre ? Une épicerie vidée de ses stocks et un panneau  » Sold Out « Le concept est surprenant et ne trouve pas vraiment d’explication ni logique ni artistique, il se révèle pourtant simple : acheter toutes les marchandises , stock compris , d’une épicerie et la vider totalement de ses biens.

Cette fois c’est sur une épicerie de New York que l’art s’est exercé pour le plus grand bonheur d’ Hercules, le patron de la boutique.

Au final, ce sont deux rouleaux complets de ticket de caisse qui annoncent la facture, et concernant les biens achetés, ils sont en exposition dans une galerie de Stanton Street.

Comme beaucoup d’oeuvres, elles sont en vente, comptez donc par exemple 150$ pour une cannette de Coca Cola. À ce prix-là facile de dévaliser les boutiques…[ Neatorama via Super Punch ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je suis vendeur de voiture j ai plein truc invendable sur mon parc meme pas chiche de passer mec…
    par contre rammene plus d’espece 😉

  2. Waou! ils ont de la Duvel et de la Chimay dans les épiceries à NY!!!
    Quand je pense que je dois me farcir de la Kro ici dans le fin fond de la Creuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité