Antenne Wifi Super Yagitenna couplée à une clef Wifi n Engenius [Test – 3ème partie]

Super_Yagitenna_a

Suite logique au test de la NanoStation2 Loco, voici le test d’une antenne Yagi, la Super Yagitenna, couplée à une clef USB Wifi n EnGenius. Avec ces deux produits, il sera très difficile de ne pas capter de HotSpot Wifi.


L’antenne est une super Yagitenna avec un trépied (par ailleurs utilisable avec n’importe quel appareil photo) qui permet de l’orienter aisément de façon omnidirectionnelle. Les antennes de type Yagi sont directives et de ce fait permettent d’obtenir un gain substantiel. Ici, c’est 14.5 dBi (sans l’atténuation du câble) qui sont promis et la promesse n’est pas vaine puisqu’on les obtient réellement (en retranchant l’atténuation du coaxial). Autant dire que cela vous change le Wifi puisque 14.5dBi, c’est une amplification de 5.3 fois du signal et de 28 fois la puissance (difficile à obtenir avec une cantenna). Concrètement, des Hotspot Wifi distants et qu’on voit furtivement avec des puissances de -95/-96dBm passent donc à -83/-84dBm et sont donc complètement exploitables. L’antenne nécessite d’être orientée correctement afin d’en tirer la quintessence. Un coaxial redirige la porteuse 2.4GHz vers la clef Wifi. Celui-ci mesure 145 cm (un peut court) et se termine par un connecteur de type RP-SMA. Il nécessite donc l’utilisation d’une carte Wifi avec antenne externe qu’on dévissera pour connecter la Yagi ou bien d’une clef Wifi avec également une antenne externe qu’on dévissera pour visser le câble de notre Super Yagitenna.


La clef wifi USB utilisée est une EnGenius Wifi b/g/n. Elle dispose d’une antenne articulée externe à la clef qui offre déjà un gain de 4.5dBi (puissance amplifiée presque trois fois). Pour l’utiliser, il faut installer un driver disponible pour Windows Vista/XP et 7 mais aussi pour MacOS X (il faut bricoler un peu pour le faire fonctionner sur un Mac ; testé avec le driver pour Mac OS X 10.6 sur Mac OS X 10.6 donc) et un petit utilitaire permettant de sélectionner le HotSpot et de renseigner la clef de cryptage.
Cette solution est le summum pour tout geek qui se respecte car il y a moyen de s’amuser (on pense à backtrack) et aussi d’en apprendre un peu plus sur la RF (atténuation du coax. RF), notions de SNR (signal sur bruit), sensibilité… Mais elle est également relativement facile à mettre en oeuvre (avec utilisation de la clef Wifi sous Windows) et pourra donc également convenir à des novices désireux d’accéder à un Hotspot Wifi gratuit (étudiants par exemple en résidence universitaire). L’antenne est utilisable en appartement mais il conviendra d’ouvrir la fenêtre (pas le volet nécessairement) puisqu’il s’agit d’aller chercher des puissances très faibles.
Le coaxial entre la clef Wifi et l’antenne est court ; mais il est cependant possible d’acheter un coaxial plus long permettant de faire le trait d’union entre l’antenne et la clef. Chaque longueur se traduira toutefois par des dB en moins (sachant que 3dB en moins sont synonymes d’une puissance divisée par deux). Il est donc plus judicieux d’utiliser une rallonge USB entre l’ordinateur et la clef Wifi (moins onéreux et aucune perte puisqu’il ne s’agit plus de signal RF).
La Super Yagitenna est commercialisée au prix de 49€ tandis que la clef Wifi Engenius EUB-9603 EXT vous coûtera 34€.

[mhzshop, merci à Yoan et Daniel]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Merci pour cet article un peu plus « fouillé » que les autres 😉

    Le « orienter aisément de façon omnidirectionnelle » m’a mis de bonne humeur :-)))

  2. Jcrois que C’est la premiere fois que je lis un article de Gizmodo en ayant l’impression de lire le mode d’emploi d’une fusée de la Nasa !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité