Sphero : la balle robotisée lumineuse et pilotable

sphero_remote_controlled_robot_ball

Les balles et boules sont des objets qui parcourent la vie d'un homme ( non, n'y pensez même pas ), on en utilise pour nombre de jeux et sports, et leur forme les rend à la fois incontrôlables et indispensables pour nombre de machines ou outils.

Combien d’entre vous n’ont cependant pas imaginé un jour pouvoir télécommander un ballon de foot en plein milieu d’une finale de coupe du monde ? Et bien c’est un peu ce que propose Sphero : une balle robotisée pilotable.[vimeo]http://www.vimeo.com/25055156[/vimeo]

Sphero est un gadget qui mise une fois de plus sur une interactivité avec IOS et l’iPhone.

Présenté sous la forme d’une balle de 7cm de diamètre en plastique, Sphero est capable de se déplacer en recevant directement les commandes par Bluetooth depuis un iPhone.

Des déplacements, mais également des commandes pour changer la couleur de la balle, puisqu’elle propose un ensemble de DEL permettant de recréer un grand nombre de teintes.

[vimeo]http://vimeo.com/24858420[/vimeo]

L’application sur iPhone propose également un mode Golf, permettant de transformer la boule robotique en balle de golf, et donc de mêler jeu réel et interactivité numérique.

Ouverte, l’application permet à tout développeur de proposer son propre logiciel lié à la balle robotique, qui rien qu’avec ses fonctions de bases devrait impressionner les passants dans la rue. Disponible en fin d’année, Sphero est déjà disponible en précommande moyennant 130$ tout de même, de quoi avoir vraiment les boules pour le coup. [Technabob via Wired]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Déjà plus abordable que l’AR Drone. Je vais peut-être m’en prendre un, et puis les couleurs… *_* 😀
    Et j’aime bien aussi les musiques électro des vidéos.

  2. The actual thought gunman was first known as Floyd Palmer, a fabulous 52-year-old old chapel repair artist whom resigned coming from an individual’s profession found in August, talked about Fulton Local Cops Corporal Kay Lester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité