Calculez votre exposition aux rayons cosmiques

xlarge_skyrad

La planète entière est exposée aux radiations. C'est inévitable.

Mais à haute altitude —par exemple à bord d’un avion—, vous êtes bombardé et recevez jusqu’à 100 fois plus de rayons cosmiques que quand vous êtes solidement ancré sur le plancher des vaches.

Vous ne pouvez rien faire pour éviter ces rayons cosmiques, mais vous pouvez calculer précisément à quel point vous avez été irradié depuis l’espace, grâce au Galactic Radiation Calculator, un calculateur en ligne de radiations galactiques.

Pour savoir précisément le nombre de microsieverts que vous aura coûté votre dernier vol transatlantique, vous devrez entrer un certain nombre de données de vol. Vous réaliserez alors que les doses reçues sont loin d’être négligeables, en particulier si vous voyagez régulièrement en avion.

A propos, depuis combien de temps n’avez-vous pas traversé l’Atlantique à bord d’un vieux cargo rouillé? [FAA, Photo: Shutterstock/Reicaden]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oh mon dieu ! Over 9000 MegaSieverts !
    Ma cosmo-énergie s’est complètement rechargée !
    I feel the Cosmos, donnez moi un katamari !

  2. Il m’est effectivement plusieurs fois arrivé d’effectuer un vol transatlantique, avec un dosimètre dans mon bagage à main (je travaille dans le secteur nucléaire). A l’altitude de croisière, c’est-à-dire environ 10 000m d’altitude, le flux reçu est de l’ordre de 6 µSv/h (pour indication, il est de l’ordre de 0,1 µSv/h au sol). C’est assez conséquent, effectivement, et surprenant de voir l’appareil crépiter et s’affoler autant.

    D’ailleurs je me suis souvent demandé pourquoi on n’était jamais informé de cette dose reçue (alors qu’on a pourtant « Caution: Hot » inscrit sur les gobelets de café servis durant le vol), et si je ne devais pas porter plainte contre les compagnies aériennes pour cela. Mais je n’ai jamais porté ma réflexion jusqu’aux actes.

    1. Aldin est toujours en vie, Armstrong aussi non? Si on y ajoute a ça les heures de pilote d’essai.
      Et puis bon, quand les pôles magnétique vont se déplacer, on va subir bien plus, et c’est déjà arrive, pas recèlent, mais logiquement on est fait pour en supporter pas mal

  3. Il n’y a pas assez d’information la dessus, pourtant il peut y avoir des lourdes conséquences.
    En ajoutant a cela quelques doses de rayon x par les scanners corporels a l’aeroport sans demander aux voyageurs si une radiographie a été pratiqué ou sera pratiqué.

  4. Ouaif… en cherchant un peu sur le net on se rend compte que c’est pas dramatique non plus…

    Enfin j’espère, je prends 4 fois l’avion par semaine ça me ferait chier de ressembler au Bogdanov 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité