LulzSec vs Teampoison : les hackers hackés par d’autres hackers

xlarge_teampoison

Un groupe rival de hackers a commis aujourd'hui un defacing (*) sur un site géré par LulzSec.

Ho ho ho.

C’est embarrassant pour des hackers. C’est un peu comme si votre mère venait vous chercher à la sortie d’une boite de nuit.

Un groupe qui s’est baptisé, hum, TeaMp0isoN_, a piraté un site web géré par un gars appelé Sven Slootweg qui serait un membre de LulzSec.

Les rivaux ont défiguré le site avec un message à l’orthographe perfectible.  Vous pouvez en voir un mirroir ici.

Le « groupe de TeaMp0isoN_, qui consiste apparemment en deux personnes, TriCk aka Saywhat? pour le premier et iN^SaNe pour le second semblent avoir pris ombrage des agissements de LulzSec qui ne représenterait pas dignement la vraie scène underground du hacking.

Mais ne nous emballons pas: iN^SaNe et TriCk aka Saywhat? (en espérant pour eux que ce ne sont pas leurs vrais noms!) ne seraient pas non plus des hackers d’élite si l’on en croit Sven Swootleg qui a remis de l’ordre dans son site. Sven a aussi publié une information destinée à la presse dans laquelle il rappelle qu’il n’est pas un membre de LulzSec, avant d’expliquer que les hackers ont exploité une faille dans un plugin WordPress obsolète. Apparemment l’hébergeur a confirmé que le serveur n’a pas été hacké.

Les agissements des « hackers » de 2011 rappellent grandement les flashmobs de 2008: des actions devenues tellement banales que plus personne n’y fait vraiment attention. Changez quand même vos mots de passe, on ne sait jamais. [UberGizmo via BGR]

(*) ou défaçage en mauvais français si vous préférez

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité