Piratage : Lulzsec met à genoux deux sites du gouvernement brésilien

lulzsecbraziltangob

Après s'être attaqué l'éditeur de jeux vidéo Bethesda Softworks, le sénat américain, Sony, des terroristes, des hackers rivaux et même la CIA, LulzSec a encore frappé.

La dernière cible en date est le gouvernement brésilien. C’est via Twitter que les pirates de LulzSec ont annoncé avoir fait tomber deux sites brésiliens: celui de la présidence (presidencia.gov.br) et celui du gouvernement (brasil.gov.br). Les deux sites sont inaccessibles, probablement du fait d’une attaque de type DDOS (déni de service distribué). [LulzSecBrazil]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas lulzsec qui a fait le coup ce sont des brésilien qui s’auto proclame membre de lulzsec pour l’opération #antisec.
    Et pour info au dessus, aucun membre n’a été arrêté c’était juste un pauv type qui a semble t il hébergé leur chat irc.

  2. Pour information, LulzSec ne s’est jamais attaqué au groupe Anonymous, la nouvelle était de la désinformation de la part de certains média.

    Anonymous est même allié à LulzSec pour l’opération #AntiSec

    Selon un de leurs communiqués, les sites ciblés sont les suivants : les sites gouvernementaux, les banques, les sites de média, tout site pouvant contenir de larges banques de données (Sony, Microsoft, Sites de payment en ligne, etc…)

  3. Pour ma part je ne comprend pas pourquoi on en parle tant de cela. je reconnait l’exploit au niveau de l’organisation du groupe, mais bloquer un site du gouvernement n’as aucune conséquence, et le faire le temps d’une après midi, (avant 5 heures bien sur car après il y a la rediffusion de l’épisode 2154 de star trek à la télé :-)) cela n’a aucun intérêt.

    1. Couper un site n’a aucun intérêt. Certes.
      Sauf que couper un site peut forcer les administrateurs à le redémarrer… Les systèmes de protections sont alors coupés pendant le temps de redémarrage, pouvant ouvrir un chemin pour que des hackers puissent s’introduire dans le système et voler des informations (ou détruire le serveur)

  4. lol faite moi rire, faire tomber un site aujourd’hui est aussi facile qu’ouvrir une bouteille de champagne…
    Je vois pas en quoi on peut les glorifier, à par appuyer sur un bouton c’est la seule chose qu’ils font….on est bien loin des hackage de site….

    1. Ils se baladent dans les serveurs en prenant ce qui les interresse.
      Donc non, c’est pas la seule chose qu’ils font. Le ddos c’est juste un moyen d’arriver à leur fin. Effectivement tout le monde peut ddos … Mais tout le monde ne sait pas ce qu’il est possible de faire après.

  5. Et c’est quoi la raison de l’attaque?, ils ont montré leur puissance avec le site de la CIA, ok, mais la sa devient du n’importe quoi!

    1. Comme dirait LulzSec : « It’s just for lulz »

      Sinon plus sérieusement, c’est pour dénoncer ces entreprises qui stockent tout un tas de données, personnelles ou non, sans se soucier de la sécurité de leurs plateformes. (Et donc accessible à n’importe qui avec un minimum de compétences)

      Ou encore d’un autre point de vue narguer les institutions telles HADOPI, LOPSI et plus récemment PIPA qui tentent de restreindre les droits des internautes en disant : « Vous voyez, on est là, on est nombreux et on peut taper plus fort que vous ».

  6. Anonymous tu es plein de sagesse, j’aime ca et je trouve ca bien que les gouvernements et autres grandes firmes se fassent taper sur les doigts et j’aimerais beaucoup qu’ils s’en prennent exclusivement à eux et ainsi déballer au grand public toutes les magouilles que les gouv nous cachent et nous exploitent, ca leur ferait les pieds .. viva la revolucion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité