Hack du PSN : licenciements coupables dans l’air

lawsuit

On connaît tous les déboires qu'a connus Sony avec le PSN. Si les services sont à nouveau fonctionnels, les choses n'en restent pas là sur le plan judiciaire. La société japonaise est ainsi accusée d'avoir effectué des coupes claires dans ses effectifs peu de temps avant le hack.

Deux semaines avant le fameux 19 avril, Sony aurait ainsi licencié des employés travaillant sur les serveurs touchés (ceux de Sony Entertainment et du PSN). Un ancien employé explique que la sécurité selon Sony est surtout concentrée sur le réseau dédié au développement des jeux, le DevNetwork. Mais elle ferait (faisait) peu cas de celle du PSN (d’où les licenciements). Des rapports font également état de hacks mineurs avant celui d’avril mais qui n’auraient pourtant pas incité Sony à revoir la sécurité du PSN.
La plainte a été déposée à New-York dans le cadre d’une class action comme cela se fait couramment aux Etats-Unis.

[gamasutra]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et vous voulez en venir a quoi en disant ca ? Que le hack est lié a des anciens employés en colère ?
    Et je pige pas le titre, ni le sens de certaine phrase de l’article…

    1. ça me parait pourtant clair : quand t’as pas les employés pour bosser dans un Data Center, c’est dur d’assurer le boulot et notamment les mises à jour pour bloquer les failles de sécurité… j’en passe et des meilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité