Nucléaire : les habitants de Fukushima sont devenus radioactifs

fukushima-radioactif

La diffusion de radioactivité à plusieurs dizaines de kilomètres de l'usine nucléaire de Fukushima n'est pas sans conséquences sur les habitants de la région: certains d'entre eux sont devenus radioactifs.

De la radio-activité a en effet été détectée dans l’urine de résidents, avec des niveaux pouvant atteindre 3 millisieverts jusqu’à 40 kilomètres de la centrale nucléaire accidentée.

Un professeur de l’Université d’Hiroshima minimise à sa manière la portée de cette radioactivité: « ce ne sera pas un problème s’ils ne mangent pas de légumes ou d’autres produits qui ont été contaminés ».

Autrement dit, ce ne sera pas un problème pour les résidents de Fukushima s’ils arrêtent de vivre à Fukushima. [Japan Times via BI]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « pouvant atteindre 3 millisieverts »
    Pas sûr que l’unité soit correcte. S’agit-il de 3 mSv par heure ? par an ?
    Bon, j’imagine que c’est 3 mSv/an, sinon c’est monstrueusement élevé. Ce qui fait environ 0,34 µSv/heure.
    Pour indication, la radioactivité naturelle est d’environ 0,1 µSv/heure. Donc effectivement c’est un flux de radioactivité assez important, d’autant plus qu’il est interne à l’organisme (si c’est bien de la mesure de radioactivité de l’urine dont on parle ici) : on peut alors s’attendre à des taux de cancers assez important dans la population prochainement et dans les dizaines d’années à venir.

  2. Il y a un manque de rigueur ou un confusion quelque part.

    les Sievert (Sv) sont une dose reçue pour un organisme. De l’urine ne peut pas être une dose reçue, ça n’a aucun sens.

    L’urine a une activité en Béquerel (Bq) et c’est ça l’information qu’il faut donner. L’activité en Bq/L en précisant le type de rayonnement et si possible son émetteur.

    Sinon, ce n’est que spéculation et sensationnalisme.

    1. Tu l’as dit bouffi ! Prétendre que les habitants de Fukushima sont touchés par la radio activité n’est que pure spéculation. Dire que cela peut représenter un danger n’est que sensationnalisme. C’est bien connu de tous : les dangers de la radioactivité ne sont que légende urbaines…

      1. Hors sujet… personne n’a dit qu’il n’y avait pas de dangers. Leon dit juste que la maniere dont l’information est transmise par les journalistes est mauvaise.

      2. Perso la lecture ne me pose peu ou prou de problèmes. Cela m’a permis de comprendre l’essentiel de l’info initiale, à savoir : des traces de radioactivité ont été retrouvées dans les urines des habitants de Fukishima. Que la valeur soit exprimée en Sv en lieu et place de Bq/l est certes une erreur (ou pas) mais faut il y voir pour autant un article faisant du sensationnalisme ? Il a au moins le mérite de mettre le doigt sur un sujet trop souvent passé sous silence. Après, que les pseudos scientifiques aillent étancher leur soif de connaissances sur les sites dédiés et éventuellement viennent humblement compléter l’article, j’ai rien contre. Bonne nuit.

      3. @Chusky

        oui bien sûr on s’en balance des unités. et de la quantité. et de la précision. et pourquoi pas, de la véracité de l’info.

        J’hallucine complètement quand on me sort ce genre d’ineptie. Un gars relaie une info complètement erronée et tu trouves que finalement, peu importe ???

        Des traces de radioactivité il y en a partout; tu te balades avec environ 5 KBq de potassium 40 comme tout le monde; tu es marqué au carbone 14 et tu respires du Radon comme tout le monde; tu es irradié par les rayons cosmiques et encore plus quand tu prends l’avion; mais évidemment, « il ya des milisieverts dans l’urine des gens de Fukushima !!! » hou la la.

        quel isotope ? quelle activité (EN BECQUEREL SVP) ? quelle dose engagée ? Quelle rétention thyroïdienne ? Ce n’est que comme ça qu’on pourra comprendre l’ampleur l’impact sur la population.

        Mais tu as raison: « il y a de la radioactivité dans l’urine des gens de Fukushima » , ça c’est vraiment de l’information.

        une erreur pareille dans un journal général, je veux bien. Sur un site de geeks, ça me hérisse.

  3. Evidemment que l’info transmise est mauvaise. Nous sommes confrontés à la plus grande catastrophe nucléaire civile de notre histoire et plus personne n’en parle, les médias sont muets, mais malgré tout des infos filtrent et on se rend compte de l’ampleur et l’horreur de « l’incident ». Le gouvernement japonais essaie de noyer le poisson tant bien que mal en se demandant comment il va bien pouvoir se sortir de cette situation.
    C’est une véritable honte :(

  4. En plus d’un probleme d’unite, la news n’est pas complete. Il aurait ete interessant de preciser que cette « urine radioactive » a ete observee dans le nombre affolant de 15 habitants.
    Je crois savoir que Fukushima et sa region compte pres de 500 000 habitants, et quelque chose me dit qu’ils doivent tous etre extremement suivis depuis 2 mois…donc 15 personnes « radioactives » (pour reprendre le titre de la news) sur quelque centaines de millier ne rends pas « les habitants de Fukushima radioactifs »

    1. Oui, bien sûr, les 500 000 personnes passent tous les jours chez leur médecin pour faire pipi dans un bocal. Bah oui…
      D’une part 15 personnes c’est un échantillon de population déjà assez représentatif. D’autre part c’est suffisant pour dire qu’il y a une contamination de l’environnement importante à la ville de Fukushima, et donc un réel danger pour toute la population.

      1. J’ose esperer que les 500 000 personnes sont suivis au moins une fois par mois oui. Ce sont censes etre les personnes les plus surveilles au monde a l’heure actuelle.
        Et pour repondre, non 15 personnes n’est pas un echantillon de population representatif. Statistiquement, il y a certainement autant de chance de trouver 15 personnes avec de « l’urine radioactive » a Paris.

        Maintenant je n’etait pas en train de dire qu’il n’y avait pas de contamination environemental. Je signalais juste qu’a force de faire des articles a sensation, on en pert la veracite/importance de la news.

  5. on va tous mouriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. En lisant le titre de l’article, j’ai cru que des gens étaient devenus radioactifs (c’est-a-dite qu’ils émettent des rayonnements eux-même).
    Donc ouai, quand on veut fournir une info, on la renseigne, on utilise le bon langage et les bons termes, ça évite de dire des choses a cote de la plaque (comme quoi la banalisation de la science, faut quand même s’en méfier).
    Ah et au passage, 15 personnes sur 500.000, a vue de nez, ça donne 0.003% de la population. C’est vrai que c’est über

  7. Uber représentatif… :)
    Je me retiens, mais stop les appels a trolls.

    (suite et fin du message, l’iphone est pas top pour poster des coms sur Giz’)

  8. Comme dit un peu plus haut, potassium 40, carbone 14, Radon, etc n’ont pas attendu fukushima pour nous rendre radioactifs, nous l’avons toujours été !! C’est même comme ça qu’on date les momies :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité