Une imprimante 3D 100% Solaire.

solar_printer-thumb-550xauto-65398

Fans de High-tech, vous lorgnez sans doute sur l'accessoire très en vogue du moment et qui impressionne autant qu'elle offre de perspectives d'avenir dans de nombreux secteurs : l'imprimante 3D.

Oui, de la vraie 3D, pas celle des films dont l’effet feu de paille devrait s’essouffler d’ici quelques mois ou années, mais bel et bien des impressions, ou plutôt de la création d’objets en 3 dimensions à l’aide d’une imprimante.

Nous vous parlons régulièrement de ces imprimantes à mesure de leurs présentations, avancées, ou mises sur le marché, mais en voici une assez exceptionnelle, car son coût de fonctionnement est presque nul : il s’agit d’une imprimante 3D solaire.Les imprimantes 3D devraient rapidement s’installer chez les industriels proposant des pièces de précisions, des prothèses ou des objets personnalisés, et ce, à grande échelle dans les années à venir.

Une nouvelle imprimante de ce type vient d’être présentée ( en s’offrant une vidéo au passage) qui propose non seulement de fonctionner à l’aide de panneaux solaires pour générer son électricité et donc de se mouvoir, mais également d’utiliser les rayons solaires comme << tête d’impression >>.

[vimeo]http://vimeo.com/25401444[/vimeo]

En effet, le matériau utilisé pour réaliser les objets sur cette imprimante n’est autre que du sable, qui fond sous les rayons concentrés par les lentilles de l’imprimante avant de se solidifier par la suite.

Le concept est relativement simple : une lentille pilotée par un logiciel et quelques moteurs concentre les rayons solaires pour faire fondre le sable. Puis une nouvelle couche de sable est disposée par dessus, et le rayon continue son tracé.

Il s’agit d’un procédé de Frittage déjà utilisé dans d’autres imprimantes 3D, dont celle réalisant des impressions en Titane déjà présentée ici.

On doit cette création à Markus Kayser qui est allé jusque dans le Sahara pour tourner sa vidéo de démonstration plutôt convaincante. On regrettera sans doute que le processus de remplissage du sable soit manuel, mais il faut saluer la performance et constater qu’une fois encore, le soleil peut nous apporter beaucoup de solutions encore inexploitées jusqu’ici.[Markus Kayser, via BoinBoing ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « On regrettera sans doute que le processus de remplissage du sable soit manuel »
    Faut pas déconner, c’est la partie la plus facile à mettre en place, et cela n’apporte rien au PoC. Il a bien eu raison de ne pas se faire chier avec ce genre de détails !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité