C’est les soldes chez Nokia, enfin presque …

500x_nokia-n8-one

En pleine période de transition entre Symbian et Windows Phone, Nokia va brader ses smartphones pour éviter de toucher le fond sur le plan économique. 

Depuis que Nokia a décidé d’abandonner son OS Symbian pour celui de Microsoft, les temps sont durs. Chaque jour semble durer un peu plus longtemps que le précédent.

Il y a quelques années la firme finlandaise occupait encore 50% du marché des terminaux mobiles. Au premier trimestre 2011, ce chiffre est passé à 25,5 % selon Gartner. Paradoxalement, le groupe a vendu 3,6 millions de mobiles en plus sur un an.

Mais cette tendance s’explique par les tarifs très concurrentiels pratiqués par Nokia. Et cela va continuer puisque le prix des modèles tels que le N8, le C7, ou le E6 va baisser de 15%. Un moyen pour la firme finlandaise de limiter la casse et de continuer à vendre en attendant les nouveaux produits

Son N9, prévu pour être le premier et visiblement le dernier téléphone sous l’OS Meego développé en partenariat avec Intel, doit arriver à la rentrée. Tandis que les Nokia sous Windows Phone 7 sont attendus fin 2011 – début 2012.

Mais le système d’exploitation de Microsoft peut-il réellement permettre au groupe finlandais de se relancer sur le marché des smartphones ? [Reuters]

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Même avec une politique de prix agressive, et après avoir gouté à android, pour rien au monde je ne reviendrais sous symbian. :/

    A mon avis, pas sûr que cette baisse de 15% (sur des modèles vieillissants qui plus est) soit suffisante pour sortir la tête hors de l’eau.

  2. L’OS y est pour beaucoup dans le choix d’un smartphone, mais le design aussi. Nokia qui fut une référence en la matière est devenu invisible et doit se ressaisir sur cet aspect là également!

  3. moi je pense que windows phone sur nokia ça peut le faire . en tout cas ça va amener une masse de curieux .
    en fait il faudrait un téléphone aussi complet que le N8 avec un OS qui tient la route et ce sera alors le téléphone parfait.

  4. Nokia est toujours synonyme de robustesse, mais effectivement, cette marque a selon moi pris un train de retard en laissant passer le tactile à ses débuts, et côté design, c’est moyen bof.
    Ce qu’il manque à Nokia c’est une innovation technologique comme, par exemple un nano pico-projecteur, ou bien un téléphone souple ultra fin de 4mm d’épaisseur et qui se confondrait avec un matériau choisi pour plus de discrétion, le tout sous Androïd ice cream sandwich of course : )))
    Bon enfin bref, il y a a encore du pain sur la planche avant de voir arriver ce  » N15 Kméléön  »
    Bon allez, je vais me coucher moi… Et laisser divaguer mon imagination. Bonne nuit !

  5. Le vrai problème de Nokia, c’est d’avoir choisi Eloop pour diriger la boite. Pas besoin de sortir des grandes écoles pour se méfier de Microsofdollar décrié depuis des lustres auprès qui « militent » pour la liberté à travers les logiciels Open source. Or Eloup (en fait cheval de Troie) et Microsofdollar gagnent déjà beaucoup d’argent sur le dos d’Androide, mais ils veulent TOUT comme dans l’univers des PC. Et à juste raison, ils ont compris que Meego était le plus grand danger pour atteindre leur objectif de dominer le secteur. Dans tous les cas, comme il peu probable que WP7 après avoir raté son premier essai réussisse de gagner la confiance des consommateurs, Nokia est tout simplement en voie de disparition. Sur ce coup là, les actionnaires de Nokia regretteront à vie d’avoir mal choisi la personne qui dirige actuellement Nokia. Un jeunot tout frais sorti d’une école de commerce ferait 100 fois mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité