Philippines: à chacun son outil contre le piratage.

Piratage à manille

Le piratage est actuellement au coeur de bien des débats, qu'il s'agisse des lamentations de l'industrie du film ou du disque ou encore de la campagne de sensibilisation d'Hadopi, jamais le piratage n'aura été aussi durement montré du doigt.

Mais si en France, les poursuites semblent sévères pour beaucoup, dans d’autres pays comme les Philippines, les sanctions sont autrement plus dissuasives.N’allez pas jusqu’à envisager le pire pour les pirates en herbe, la justice de Manille a trouvé une sanction très perverse sans s’attirer les associations de protection des droits de l’homme.

L’homme sur la photo est en effet un pirate dont la sanction est finalement simple : devoir classer par genre l’ensemble d’un stock de DVD et CDs contrefaits saisis par la justice.

Une classification non pas pour estimer les dommages et intérêts portés à tel ou tel producteurs, maison de disque, artiste ou studio, mais simplement pour occuper des heures de travail puisque l’ensemble sera inexorablement détruit après coup.

A la vue de la montagne de copies à classer, il y a effectivement de quoi dissuader les plus endurcis des pirates, alors finalement vous préférez quoi ? Payer une forte amende ou jouer les Robinsons sur un îlot de contrefaçons à classer ? [WSJ, Photo: Romeo Ranoco/Ru]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dire Pirate pour un mec qui a télécharger un CD ou un DVD illégalement c’est quand même gros… Je préfère le terme de « se servir sur internet ». :])

  2. Ah bon c’est nouveau ? c’est une bonne idée certe mais vous savez dans toutes les villes on trouve des copies pirates en vente libre dans les rues , les centres commerciaux etc…

  3. Bonjour,
    euhhh. J’ai des doutes quand meme… Je vis aux Philippines et tous les CD/DVD pirates sont accessibles partout et meme sous les yeux de la police …

    alors lutte contee le piratage… ca m’etonnerait. Ils ont d’autres preoccupation.

  4. Que de bruit autour de la piraterie !
    Cela a toujours existé gamin il y a 40 ans je passais des week end entier a enregistrer sur cassette les hits a la radio et dans la cour de recre on s échanger entre gamin les k7 lorsque l’un d’entre nous avait eu le dernier disque de sheila ou de Johny en cadeau il faisait des copies sur K7.
    Les techniques ont changes c’est tout.
    Si l’on donnait tout l’argent que coute la répression (Hadopi etc) aux artistes cela leur rapporterai certainement plus que toutes ces institutions. En tant qu’artiste je voudrai bien savoir si depuis Hadopi vous touchez d’avantage de droits d’auteur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité