Casque audio intra-auriculaire Pioneer SE-CL331 : étanche et orienté sport

SE_CL331_Pioneer

Les beaux jours sont là et c'est donc l'occasion d'activités de plein air mais il est aussi impensable de quitter votre baladeur mp3. A cet effet, Pioneer vient de dévoiler un casque audio intra-auriculaire parfaitement adapté aux activités de plein air et au sport en particulier.

La transpiration, les UV et la poussière sont les pires ennemis des casques audio. Ceux qui courent le savent très bien. Le SE-CL331 répond à ces problèmes. Il est de surcroît étanche jusqu’à une profondeur d’un mètre. Il est ainsi possible de le nettoyer à l’eau claire.
Le casque est fourni avec quatre embouts pour épouser parfaitement la cavité auriculaire. Quant à son câble très souple, il mesure 1.2 mètre.
Il s’agit d’un casque présentant une impédance de 16 ohms et il conviendra de ce fait parfaitement aux appareils sur batterie.
Il est fourni avec un pourtour d’oreille amovible pour le maintien, chose indispensable pour la course à pied. Un clip permet également de fixer la longueur de câble en trop à votre textile.
Pioneer a joué la carte des couleurs vives avec du violet, du jaune, du bleu, du vert, du violet ainsi qu’une version blanche. Le SE-CL331 sera commercialisé au prix de 60$.

[pioneer]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. quand est il de la solidité du connecteur, car c’est souvent là que les problèmes arrivent, et le cable est il « anti-frotement » car rien de plus désagréable avec des intra que d’entendre le bruit sourd du frottement du cable contre le tissu

    1. @tomdsign, très bonnes remarques. Je n’ai pas eu l’occasion de les tester. Mais d’après les informations que j’ai reçues, le câble est hyper souple en caoutchouc et je pense qu’il n’y a pas ce problème de frottement qui fait remonter le bruit jusqu’aux écouteurs.
      Les frottements sont aussi liés à une certaine rigidité des câbles. Ici le câble est donc décrit comme hyper souple.
      Pour les problèmes de connecteurs, je n’ai jamais eu de souci pour ma part.
      Le problème classique lorsqu’on utilise un casque pour faire du sport est l’oxydation qui finit par « bouffer » l’écouteur et à le rendre inutilisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité