Les 10 plus grandes fortunes françaises de la high-tech

Increase your savings

Le dernier classement des 500 plus grandes fortunes de France vient de tomber, et il est clair qu’il y a du mouvement. Dans l’ensemble des poids lourds du patrimoine français, les souverains de la high-tech se font de plus en plus présents. Quel est donc le verdict 2011 ? 

Les critères de classement sont simples, on exploite : les comptes des sociétés, les biens immobiliers personnels, les œuvres d’arts et les signes extérieurs de richesse non durable.

1 : Xavier Niel (Illiad – free),12ème au classement général : 3,15 milliards d’euros.

2 : Jacques-Antoine Granjon (Vente-privée.com), 58ème au classement général : 750 millions d’euros.

3: Patrick Drahi (Numericable), 73ème au classement général : 650 millions d’euros

4 : Henri Seydoux (Parrot), 237ème au classement général: 179 millions d’euros

5 : Yves Guillemot (Ubisoft), 254ème au classement général : 151 millions d’euros

6 : Anthony Roux et Camille Chafer (Ankama), 255èmes au classement général : 150 millions d’euros

7 : Marc Simoncini (Meetic), 286ème au classement général : 142 millions d’euros

8 : Steve et Jean-Emile Rosenblum (Pixmania), 359èmes au classement général: 100 millions d’euros

9 : Jean-Baptiste Descroix-Vernier (Rentabiliweb), 412ème au classement général : 84 millions d’euros

10 : Philippe Spruch (LaCie), 452ème au classement général : 70 millions d’euros

[L’expansion] via [Challenges]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Thanks for your post. I also feel that laptop computers are getting to be more and more popular nowadays, and now will often be the only form of computer used in a household. This is because at the same time potentially they are becoming more and more economical, their computing power is growing to the point where they may be as potent as personal computers out of just a few years ago.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité