Microsoft en veut aux smartphones Android de Samsung

androidrobot5911

Non content d'avoir contraint HTC à lui verser 5$ par appareil Android vendu, Microsoft a décidé cette fois de frapper à la porte de Samsung. La firme de Redmond réclame 15 dollars par androphone.

Le groupe américain considère en effet que l’OS de Google viole une partie de ses brevets. Il se rapproche donc des principaux constructeurs qui l’utilisent pour les inviter à « régulariser » leur situation afin d’éviter tout procès.

Mais Samsung n’est pas de ceux que l’on soumet facilement, Apple ne vous dira pas le contraire. Alors que Redmond réclame 15 dollars par smarpthone sous Android vendu, la firme coréenne tenterait de négocier un accord à 10 dollars en échange d’un partenariat plus étroit entre les deux groupes.

Microsoft qui a déjà gagné plus de 150 millions de dollars grâce à HTC, veut faire de Samsung sa nouvelle poule aux oeufs d’or. D’autant que la firme coréenne est leader sur le marché des terminaux mobiles et l’arrivée du Galaxy SII a très largement boosté ses ventes.

La firme de Steve Ballmer pourrait aussi en profiter pour installer son OS mobile, Windows Phone 7 sur les smartphones du sud-coréen. De quoi populariser un peu plus son système d’exploitation en perte de vitesse ces derniers mois. [Reuters]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca me rappelle l’affaire Star Office entre Sun et Microsoft.
    Microsoft réclamait des pépettes en prétextant posséder des brevets sur les technologies fournies par StarOffice. Sun a répondu qu’il possédait des brevets sur des technologies implantés dans les logiciels de Redmond.
    L’affaire s’est arrêtée là paraît-il (selon Schwarz).

    On notera que Microsoft n’avait pas lever l’oeil avant le rachat de Star par Sun, Star n’étant pas sufffisamment solvable sans doute.

    Les brevets (logiciel pour l’essentiel) sont donc avant tout une arme de dissuasion et non plus une arme de protection.
    C’est un dévoiement de plus dans le monde des affaires …

    db

  2. Bah, en ce moment dans les grandes entreprises soit disant innovantes, on innove plutôt sur la manière des techniques employées pour soutirer le plus d’argent du concurrent que sur de nouvelles applications.
    Ca se trouve, ils vont même aller jusqu’à contester la paternité de l’usage du clic de souris.

    On répète depuis plusieurs années que les brevets au niveau logiciel devaient porter sur une moins longue durée.

    Les formules mathématiques vont-elles être brevetées un jour?

  3. Si Android ne violait pas allègrement des dizaines de brevet, personne ne serais obligé de se retrouver en porte a faux.
    MS soutiens ses fabricants lorsqu’un acteur veut lui faire un procès alors que Google le laisse se débrouiller tous seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité