[ Cellules souches] La révolution médicale est en marche.

fakewindpipesynt

Voici un événement à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la médecine et certainement de l’humanité : pour la première fois dans l’histoire, un patient vient d’être greffé avec succès avec un implant fabriqué à partir de ses propres cellules souches.

Une avancée considérable pour la recherche et la médecine qui n’envisageait pas de pouvoir mettre en place la technique aussi tôt et qui devrait permettre de répondre partiellement à certains types de greffes.La prothèse récemment implantée est bifurcation trachéale, une prothèse difficile à reproduire du fait des conditions extrêmes qui doivent être encaissées par le matériau.

Dans un premier temps, la partie à reproduire a été scannée chez le patient de 36 ans à l’aide de scanners 3D puis modélisée sur ordinateur.

Une réplique a ainsi été produite à base de polymères spongieux et flexibles puis elle a été recouverte et plongée dans une solution de cellules souches initialement prélevées dans la moelle du receveur.

Ce sont donc les tissus du patient qui ont poussé directement sur la matrice pour donner ce résultat :

le Dr Paolo Macchiarini, professeur à l’hôpital universitaire Karolinska de Stockholm à l’origine de la greffe rapporte que   » les cellules souches du patient ont poussé sur et dans la matrice. Cette structure était devenue vivante ».  L’opération date d’un mois maintenant, et le corps du patient a totalement accepté la greffe et devrait sortir de l’hôpital prochainement.

Les chercheurs et docteurs du monde entier espèrent aujourd’hui que la technique permette rapidement de reproduire d’autres organes artificiels plus complexes et plus variés pour répondre de façon durable au problème du manque de donneurs tout en évitant les rejets chez les patients.[CNN, Image : Harvard Bio Science]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dans un futur proche, les hommes sont parvenus à prolonger et améliorer la vie de leurs semblables à l’aide d’organes artificiels extrêmement sophistiqués et coûteux, élaborés par une société connue sous le nom de L’Union. Le sombre pendant de cette percée scientifique : lorsque les « greffés » ne sont plus à même d’honorer les échéances de leur crédit, L’Union envoie alors ses agents spécialisés, les Repo Men, pour reprendre la marchandise, sans se préoccuper du confort ou de la survie de leurs clients insolvables…

    la fin de l’article me fait penser à ce film..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité