Un laser va créer une petite étoile sur Terre

nifmonster

Pendant que les chercheurs du CERN tentent de détruire potentiellement la Terre en créant un trou noir en Suisse, les scientifiques du Lawrence Livermore Lab ont leur propre Armageddon, je parle du laser le plus puissant du monde : un laser de 10 étages de haut qui pourrait très bien créer une étoile miniature au nord de la Californie.

Le Laser composé de 192 rayons est actuellement le laser opérationnel le plus grand et le plus puissant du monde. Conçu pour atteindre potentiellement la fusion nucléaire dans le labo, le laser NIF (National Ignition Facility) va essentiellement créer une étoile miniature sur Terre. Ed Moses, le directeur du NIF a déclaré : « Le système a produit 25 fois plus d’énergie que n’importe quel autre laser. »

Les 192 rayons du NIF sont contenus dans une superstructure de 10 étages qui s’étend sur la longueur de 3 terrains de foot. En passant à travers les amplificateurs du NIF, le niveau d’énergie augmente exponentiellement en passant de 1 milliardième de joule à plus de 4 millions (c’est une augmentation de quoi, d’un milliard de pourcent ?) en seulement 25 milliardième de seconde. Au centre de la chambre cible se trouve une sphère d’hydrogène. Quand les 192 rayons vont frapper en simultanée et de toutes les directions cette cible (c’est un peu la même idée quand on compresse le cœur d’uranium d’une bombe nucléaire), les atomes d’hydrogène fusionne et relâche exponentiellement plus d’énergie que ce qu’il a fallu pour créer cette réaction.

[Consumer Energy ReportNational Ignition FacilityLIFE – Photo : Lawrence Livermore Lab]

Monster Machines est un site sur les machines les plus exceptionnelles du monde, allant des énormes gadgets de destruction aux petites machine de précision, en passant par tout ce qu’il y a entre les deux.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Donc si je comprends bien c’est une nouvelle source d’énergie ? L’hydrogène étant abondant ça me parais très prometteur. J’avais déjà entendu parlé de ce projet mais mon professeur nous a expliqué que nous n’avions pas encore les moyens technologique pour réaliser cette expérience. Peut-on réaliser l’expérience à grande échelle ?

    1. Le soucis de l’hydrogène, c’ets qu’il y en certe plein, mis nulle part sous forme pure, et le séparer des autres éléments est soit extrêmement couteux, soit extrêmement polluant :/

      1. Une électrolyse d’eau avec des particules d’argent comme catalyseur par exemple n’est pas couteuse ou polluante pour obtenir de l’hydrogène à moins que l’on ne parle pas de la même chose ?

  2. Je vois pas le rapport entre le sida et une potentiel nouvelle source d’énergie non polluante…

    Les chercheurs en physique vont pas te faire un vaccin contre le sida …

      1. si tu compares les budget c’est plus ou moins les meme, sauf que les physicien save ou aller alors que c’est beaucoup plus experimental pour les biologistes –> moins de resultats

  3. Je me demande si on rajoutait un canon afin de décharger l’énergie produite par le rayon concentré avec quelque millisecondes d’écart, et si on pointait se canon vers l’espace, on pourrai atteindre quoi et à quel distance avant que l’énergie se dissipe?, messieurs ils viennent de fabriquer presque l’équivalent de l’étoile noir. lool

    1. pas très loin, l’atmosphère terrestre absorberait toute l’énergie.

      ne me dis pas d’envoyer les lasers dans l’espace, tu les alimenterais comment?

  4. Il aurait été intéressant de dire qu’un réacteur expérimental marchant sur se principe est en construction dans le sud de la France sous le nom d’ITER

    1. Il me semble que c’est justement pas du tout la même méthode est qu’ITER a beaucoup moins de chance de fonctionner et a couter beaucoup plus chers…

  5. On va encore assisté à une vague de prédiction de fin du monde? Ce coup ci ca sera écrasement par la masse de la mini étoile ou transformation en supernova? xD

    1. non, si l’étoile devient incontrôlable, on pourra toujours la donner à manger au trous noir du CERN, ce qui le calmera aussi (une mini étoile doit bien pouvoir rassasier un micro trou noir), et ainsi le monde sera sauf.

  6. @Norédine

    Je dirai plus que c’est une augmentation de 400000 milliards de pourcents!!

    @lasconi

    Le problème actuellement est après de s’être fourni assez d’hydrogène, de pouvoir contenir le coeur en fusion en une sphère ne prenant pas des proportions importantes, car avec toute l’energie qui s’échappe il y a un gros risque d’expansion qui atteindrait les lasers et du coup faudrait tout racheter. De plus le coup de ce confinement et celui de l’energie consommé est encore trop élevé, car il faut aussi pouvoir convertir la plus grande partie possible de l’énergie produite en électricité

  7. Nous aurons bientôt le même, « en mieux », en France !
    Le Laser Mégajoule en cours de finalisation près de Bordeau fonctionne exactement de la même manière. 240 faisceaux laser ultra-énergétiques sont concentrés sur une cible au centre d’une sphère. La température pourra y atteindre 100 à 200 millions de Kelvin !
    La différence principale avec le NIF est que celui-ci pourra fonctionner sur de longue périodes. Le but est encore d’initier une fusion nucléaire entre deutérium et tritium mais ce centre est avant tout un outil de rechercher militaire. Il permettra de mieux comprendre les conditions physiques qui règnent lors de l’usage d’ armes atomiques…

  8. @kennedy, cf wikipedia sur le LMJ
    « la recherche médicale. Les lasers à hautes énergie peuvent arracher des électrons en traversant un gaz, entrainant avec eux des ions et des protons. Ces particules sont utiles en protonthérapie (car elles peuvent traiter plus efficacement les tumeurs cancéreuses). »
    Alors ? Heureux ?

  9. Tout ce qui nous rapproche de la fusion nucléaire est bon à prendre, une fois cette dernière maitrisé l’électrolyse de l’eau pour récupérer l’hydrogène nécessaire semblera bien peu couteuse en énergie…

  10. Ca en jette O_O !!

    Mine de rien, tu vas sur la Lune, tu lui colles ça, des réacteurs et un poste de commande et voilà : la Lune Noire !

  11. Désolé d’être plus terre à terre et je vais sûrement me faire insulter MAIS: « 192 rayons vont frapper en simultané » et « les atomes d’hydrogène fusionneNT et relâcheNT »

  12. Et non, ce n’était pas celui-ci qu’on a eu au bac, c’était le Laser Méga Joule composé de 240 faisceaux, qui est en cours de construction à Bordeaux !

    ( Voir lien de de Jls. ! )

  13. Bon ayant bosser sur le Megajoule (LMJ) je me doit de rectifier et completer quelques commentaires. En premier lieux le Megajoule est un projet purement militaire qui vise à mieux maitrisé l’ignition de la reaction de fusion nucleaire, ce projet est diriger par le CEA donc son cout est assez opaques mais il est estimé a 1 milliard d’euro, ce projet donne suite a la fin des essais nucléaire français en 1996. Donc aucune utilisation médicale, en revanche le demonstrateur de cette chaine laser appeler Lile (de mémoire) qui se trouve sur le meme site composer que de 4 de ces chaines aura des application medicale comme la protontérapie.
    On prévois que ce laser tire un fois toute les 8 heures. Cependant le projet aété revu plusieurs fois à la baisse de 240 faisceaux originaux on est passé a environs 160.

    Pour des applications on utilise plustot des lasers femto car beaucoup plus énergétique et moins encombrant comme les projet ILE ou ELI

    En ce qui concerne la fusion nucléaire Iter utilise la technologie du confinement magnétique donc la fusion est emprisonner dans un champs magnétique. Un projet utilisant les choques laser pour le confinement est aussi à l’étude il s’agit du projet Hyper. Beaucoup plus complexe il ne devrai pas voir le jour avant 2030.
    L’idée est de fair un NIF ou LMJ tirant a 10hz. Ce qui pose énormément de problèmes pour la dissipation thermique notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité