Qui va ravitailler la Station spatiale internationale ?

ISS

Vous êtes nombreux à vous poser la question du ravitaillement de l’ISS. Atlantis, la dernière navette encore en activité va prendre sa retraite dans un musée dès qu’elle sera revenue sur terre dans 10 jours. Mais alors… Qui va ravitailler la Station spatiale internationale ?

Atlantis a embarqué à son bord 4 astronautes, du matériel et de la nourriture pour 1 an ! Pourquoi autant de nourriture ? Je vais vous expliquer…

 

  • L’équipage

Après la retraite d’Atlantis, pour transporter un équipage vers l’ISS, il n’y a plus que les capsules Soyouz. Les vols sont programmés de Baïkonour en Russie. Le problème avec les capsules Soyouz ? Elles ne peuvent transporter que des humains et très peu de matériel ou de nourriture. Pour la bouffe, il faut qu’elle soit apportée par vaisseau cargo.

 

  • Les cargos Progress

Les cargos Progress sont des véhicules russes qui existent depuis 1978 ! Ils ont subi de nombreuses améliorations et entre février 2003 et juillet 2005, c’était d’ailleurs les seuls vaisseaux utilisés pour réapprovisionner l’ISS. Cette année encore le vaisseau Progress sera le seul à aller ravitailler l’ISS.Les Progress ne peuvent emporter que 2,2 tonnes de matériel.

 

  • L’ATV européen

C’est le vaisseau cargo européen payé avec vos impôts. Cette petite merveille est capable de s’amarrer automatiquement à la Station spatiale (comme les Progress). L’ATV peut transporter 7,7 tonnes de consommables. Les 2 ATV déjà lancés ont réussi leur mission avec brio. Le prochain lancement d’un ATV est prévu en 2012.

 

  • L’HTV japonais

Les japonais ont aussi leur vaisseau cargo automatisé. Ce cargo peut transporter 5,5 tonnes de matériel. Il y a eu 2 missions réussies de ce cargo vers l’ISS. La prochaine mission est prévue en janvier 2012.

  • Les Cygnus et Dragon

Des sociétés privées se lancent dans le vaisseau de ravitaillement de l’ISS. Il y a Cygnus fabriqué par la société Orbital Sciences. Le cargo, s’il réussi sa mission, pourra transporter 2 tonnes de matériel. Et le Dragon est fabriqué par la société SpaceX. Ce cargo peut transporter 2,5 tonnes de matériel. Maintenant, il reste à vérifier qu’ils réussissent tous les tests pour se qualifier au ravitaillement de l’ISS. Ce qui devrait arriver avant la fin de l’année. Si tout va bien.
Pour rappel, les navettes spatiales pouvaient transporter 16,4 tonnes de matériel. Ça calme tout de suite. Et le pincement au cœur est énorme.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. on se croirait dans star wars avec les vaisseaux cargo, les stations spatiales et autres .. 😛 manque plus qu’à maitriser les voyages inter-spaciaux : a quand l’hyper espace ?

    1. Officiellement dans les 600 millions de $ par lancement de navette, mais certains experts estiment le cout réel de chaque lancement à 1 milliard de $ !!
      Les navettes sont des engins extraordinaires mais cela a un prix.

  2. Je me joint a vous pour le pincement au coeur…vraiment triste de voir cette aventure ce terminer!
    Il faut ce dire que ce programme aura participé aux futurs grandes aventures de l’espace!

    Je ne pensais pas qu’il y avait tant de programme de ravitaillement en cours par contre. On commence a vraiment maitriser les technologies spaciale ça fait plaisir.

  3. Reste que malgré tout ce beau monde, les seuls vrais vaisseaux spatiaux, c’est les navettes américaines…

    Snif, snif…. pourvu qu’un projet du même style les remplacent un jour.
    (Bon, sang, que quelqu’un construise un Faucon Millenium, ou un croiseur Mon Calamari…)

  4. « C’est le vaisseau cargo européen payé avec vos impôts. »

    Là tu rêves mon petit père. Nos impôts sont là pour rembourser la dette. Enfin, l’argent de la dette !

  5. Baïkonour est un cosmodrome situé au Kazakhstan, ex- URSS, et est loué par la Russie. Les spaceports russes sont : Dombarovskiy, Svobodny, Vostochny, Kapustin Yar, Plesetsk, et Sea Launch.
    Soyouz (en fait la fusée R7 qui a lancé tous les vaisseaux spatiaux soviétiques puis russes depuis 1957, et qui lance les Progress) peut aussi décoller de Kourou.

  6. Arrêtez vos idioties, les navettes existe encore, elles ont simplement été remplacées par le Boeing X-37.
    C’est un engin de taille réduite pesant moins de 6 tonnes, doté d’une soute cargo, et avec une capacité de manœuvre orbitale importante.Plus petit, plus économique et surtout sans équipage.
    Le premier lancement en orbite a eu lieu le 22 avril 2010. Les missions que pourraient remplir le X-37 au service de l’armée de l’air ne sont pas connues car le projet est classé confidentiel depuis 2010

  7. Ou en est le programme spatiale militaire américain ?
    Quel vaisseaux possèdent-ils ? Quelle technologie ?
    Que font ils en cachette ?
    Voilà des questions qui mériterai des réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité