Quand Google terrorise une femme

lakemistake2

Quelques personnes sont contre le service Google Maps, cette application qui sur le papier semble innocente est en fait sujette à un problème de vie privée.

En effet la localisation géographique a par maintes fois soulevé le débat. Habituellement les allégations sont exagérées, mais clairement pas pour le cas Laurie Gneigind, habitante du New Jersey.

La raison de cette peur ? Pas de paranoïa pour cette jeune femme, mais bel et bien une méprise de Google. Une erreur de localisation sur la carte a envoyé une horde de personnes à sa porte.

Madame Gneiding vit à la lisière de Round Valley State Park, qui comprend le Round valley Reservoir en son sein. Jusque-là, tout va bien, mais l’histoire se gâte. Contrairement à ce que Google indique, sa maison est en direction et uniquement en direction de cette fameuse vallée. Or d’après la carte il s’agit de l’entrée de ce lieu hautement touristique.

Aïe … On comprend aisément pourquoi, avec l’arrivée des beaux jours, un nombre impressionnant d’Américains se déplacent pour piquer une tête dans le lac du parc. Et bien sûr, ils utilisent Google Maps pour s’y rendre. Pensant Google infaillible, ils continuent d’affluer tous azimuts.

La victime de cette mauvaise farce n’a pu qu’afficher un simple écriteau sur sa porte : « Ceci n’est pas l’entrée du parc … c’est une allée privée … Google Maps se trompe ! »

Laurie Gneiding a évidemment informé Google du malaise, la firme s’est empressée de « travailler sur le problème ». Aux vues du nombre de personnes qui arrivent chaque jour sur le site Round Valley State Park , pas sûr que Laurie puisse patienter très longtemps.

[Gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis un peu déçu du dénouement. En voyant l’illustration je pensais à un truc du genre :
    « Google a faussement indiqué la personne au milieu d’un lac et une horde de personne, la pensant noyée, s’est ruée chez elle » .

  2. LOL c’est clair, elle aurait pu en faire un petit business… La vente de plans papiers à l’ancienne par exemple…
    Vaut mieux en rire, mais je pense que cette gentille dame n’ira pas sur G+
    C’est quand même fou le pouvoir de Google !!

  3. Ils « travaillent sur le problème », ça veut dire qu’ils sont en train de développer un nouvel algorithme tordu pour régler ce problème spécifique ? Ils peuvent pas « déplacer » sa maison à la mimine ? En 15 minutes ça devrait pouvoir être réglé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité