« Sexe intentions » chez Google+

circles714

Google+ n’en finit pas de faire parler de lui, sa dernière nouveauté ? Rendre privé le sexe de ses utilisateurs.

 

Dès cette semaine Google propose à ses utilisateurs de ne pas être obligés de se déclarer en tant qu’homme ou femme. D’après ce qu’explique Frances Haugen (Chef de produit chez Google), le géant aurait simplement pris en compte une demande croissante de ses utilisateurs.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_wzsHdwmuxE&feature=player_embedded[/youtube]

 

Avec les dérives du web, notamment sexuelles, discriminatoires ou commerciales, le sujet du sexe des individus est à dominante sensible. Ainsi pour éviter le problème, Google offre la possibilité de l’anonymat sexuel.

En soit, le fait d’avoir la possibilité de choisir quelles informations divulguer est nécessairement une bonne chose. En revanche ne pas indiquer son sexe n’est pas une solution miracle, mais on appréciera de pouvoir décider.

On peut envisager cela comme une bonne nouvelle pour les consommateurs, en effet il devient difficile d’envoyer des publicités extrêmement ciblées sans connaitre le sexe des individus. Ainsi les utilisateurs qui déplorent l’utilisation de leurs données personnelles à des fins commerciales pourraient voir leurs craintes diminuées. Cela dit, il faut rester conscients que cela n’arrêtera pas les industriels.

Autre surprise chez Google+, les trackers de Google + stat ont fournis une information surprenante : 86.8% des utilisateurs de Google sont … des hommes ! Pour comparer, prenons Facebook, le site jouit d’une parité quasi parfaite, 50% d’hommes pour 50% de femmes. Et ce sont ces dernières qui sont les plus enthousiastes à utiliser Facebook.

Quelles sont les raisons de ces chiffres, on ne peut guère qu’avancer des hypothèses, l’attrait des hommes pour les nouveautés web, le confort d’un réseau connu pour les femmes ? Difficile de savoir, d’autant que comme Google compte conserver l’anonymat sexuel de ses utilisateurs, il deviendra difficile de savoir si la tendance s’inverse.

Ce serait donc cela la différence principale entre Google+ et Facebook, une plateforme destinée aux hommes et une autre pour les femmes ? Quoi qu’il en soit, Google à tout intérêt à élargir sa cible et à toucher un public plus vaste s’il veut concurrencer Facebook à long terme.

[Gizmodo]- [Mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il est difficile d’anonymiser le sexe de la personne quand on lui demande explicitement ses vrais noms et prénoms, et qu’on bloque les comptes qui ne respectent pas cela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité