HTC mis sur la sellette par la justice américaine pour deux brevets Apple

HTC viole deux brevets qui sont la propriété intellectuelle d'Apple. C'est en ces termes que l'ITC (acronyme de International Trade Commission) s'est exprimée.

Cette prise de position de l’ITC fait suite au dépôt de plainte d’Apple à l’endroit de la société taïwanaise. Ce sont 4 brevets (initialement 10 en fait) qui seraient frauduleusement utilisés par HTC. Et l’ITC reconnait que deux d’entre eux posent problème.
En l’état, il s’agit d’une première prise de position qui demande à être confirmée (ou infirmée) par une commission composée de six membres.
Mais là où le bât blesse, c’est que ces brevets touchent au coeur d’Android. Et d’aventure, si HTC était condamnée, c’est tout Android qui pourrait en pâtir et tous les constructeurs qui proposent des smartphones et tablettes sous android.
De surcroît, l’ITC a le pouvoir d’empêcher l’importation de produits manufacturés. Affaire ITC contre HTC à suivre de très près donc.
Toutes ces histoires de plaintes pour violation de brevets, voire de patent troll, finissent par interroger. Les constructeurs qui gagneront les parts de marché seront-ils ceux qui disposent des meilleurs services judiciaires ou bien ceux qui disposent de la meilleure R&D (ou bien les deux) ? On pense ainsi aux 6.000 brevets de Nortel acquis par le consortium « Rockstar’ dont Apple (avec 5 autres « associés ») fait partie : butin technologique ou bien source intarissable de patent troll ?

[slashgear & source photo : stus]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sérieusement? Considérer qu’une société x ou y d’ailleurs ne peut pas protéger son travail c’est du patent troll ?
    Tous les fabricants de mobile (dont Apple)payent des royalties a Nokia et/ou Motorola pour les accès GSM.
    Je ne vois rien de choquant la dedans.
    Que d’autres payent des licences a MS, comme HTC d’ailleurs, pour des fonctionnalités d’Android ne m’émeut pas plus.
    Le problème majeur est que Google, pour gagner du temps, c’est permis des raccourcis incroyable lors de la conception d’Android.
    Ils n’ont tenus compte d’aucun brevet existant et ont juste allègrement pioché dans ce dont ils avaient besoin. C’est quand même un peu trop facile.
    Je présume que personne ne se souviens ou ne veut se souvenir de la 1ère présentation du 1er Androphone, mais ça ressemblait plutôt a un BlackBerry qu’à un iPhone.
    Ils ont réussi a passer du « tout clavier » au « tout tactile » en l’espace d’un an, ce qui est plus que court pour créer un système d’exploitation.
    Demandez a Nokia, Samsung ou même MS.
    Alors on peut apprécier Android, mais passer sous silence le pillage systématique du travail des autres est légèrement aberrant.

  2. Voilà encore une preuve de la nocivité des brevets logiciels. Arrivé à ce stade, qui peut encore prétendre qu’ils favorisent l’innovation ?
    À ce train là, le marché sera entièrement verrouillé sur ses positions actuelles et seuls les avocats auront les coudées franches pour travailler.

    C’est lamentable. Honte à Apple !
    Il est loin le « think different ». Leur image devient pire que celle de M$/IBM, qu’ils combattaient avec tant de panache.

    Pour moi, Apple devient un frein à l’innovation.

    1. +1

      c’est exactement ce que je disait sur les brevet concernant la nintendo DS.
      Sa restreint le developpement et limite bcp trop la concurence.

      1. Il faut rester vigilants en Europe pour lutter contre les brevets logiciels.
        Quand on voit les coups bas dont dont capables les différents lobby pro-brevet, on réalise les enjeux économiques

  3. @Rémi: Je pense que personne ne se souviens de la présentation du 1er Androphone (ou personne ne veut se souvenir). A l’époque, il ressemblait étrangement à un Blackberry, puisque c’était le « smartphone » montant de l’époque.
    Miraculeusement, à la sortie de l’iphone Android est passé du « tout clavier » au « tout tactile » en l’espace de seulement 1 an.

    Google ne s’est pas embarrassé avec les brevets des uns et des autres pour pondre son Android et à allègrement pioché dans ce qui existait déjà pour réussir à sortir rapidement un système tactile qui puisse « contrer » Apple.
    De toutes manières Google ne dispose d’aucun brevet couvrant la téléphonie et c’est donc mission impossible de sortir un truc qui n’empiète pas sur tel ou tel brevet.
    La plupart des fabricants, Apple compris, payent des licences à Nokia ou Motorola concernant la gestion du GSM. HTC himself paye une licence à MS pour les mobiles Android qu’ils produits. Pourquoi, parceque Google à préféré passer en force et laisse d’ailleurs les fabricants se demmerder avec les ayants droits.

    Il me semble tout à fait normal que telle ou telle compagnie dépose des brevets pour protéger le fruit de leur travail. C’est aussi valable pour les brevets logiciels qui sont encore plus simple à copier qu’un produit physique.
    Avant la sortie de l’iPhone, Apple avait rachetée une société spécialisée dans le multitouch et avait donc hérité de son parc de brevet.
    En quoi, le fait de vouloir protéger cet investissement est lamentable ? Ce qui est lamentable c’est que Google ai sortie un truc bourré de contrefaçon comptant sur une rapide adoption du système pour ne plus pouvoir revenir en arrière.

    Si on regarde bien, il n’y à pas qu’Apple en procès avec « Android » au sens large du terme. Orcale y est aussi pour des portions de codes tout aussi cruciales pour Android, sans compter MS qui ratisse large avec ses brevets.

    Alors si Google voulait bien innover un peu au lieu de voler, ca serait déjà pas plus mal, ou alors ils ont qu’à payer les licences d’exploitations, mais là ca srait beaucoup moins rentable pour eux.

    1. Il me semble que les nouvelles fonctionnalités intégrées à l’iOS5 et présentées à la dernière keynote développeur d’Apple, s’inspirent beaucoup d’Android. Il faut mesurer ton propos. Apple s’est aussi largement inspiré de BlackBerry Messenger…
      Maintenant, les brevets méritent effectivement d’être défendus. Mais les choses sont sans doute plus nuancées que ce que tu dis.
      Il n’y a pas le méchant Apple d’un côté et le gentil Google. Mais la réciproque est aussi vraie.

      Et le patent troll existe bien ; c’est indéniable.

  4. @Tirpse: Apple à débauché Peter Hajas, créateur de Mobile Notifier dans le monde du Jailbreak. Si ca peut ressembler aux notifications d’Android, c’est surtout une amélioration de ce qui existait déjà avant.
    Mais encore une fois, entres des modifications cosmétiques et de la reprise à grande échelle de ce qui fait l’essence même d’un système, y’a pas photos …

  5. Tout n’est qu’histoire de pognon. HTC et Android (Google) ne vont pas mourir pour si peu… Par contre, l’effondrement boursier peut avoir de lourdes conséquences. Serait-ce une stratégie plus dévastatrice encore pour HTC qui était en train de monter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité