Test Panasonic GF3

Test Panasonic GF3

Test Panasonic GF3Panasonic a beaucoup surpris en annonçant le Panasonic GF3 seulement 5 mois après que le GF2 soit disponible. Comme son prédécesseur, le GF3 est un appareil photo numérique (APN) qui utilise des objectifs interchangeables au format micro 4/3. D’une manière générale, il suit les traces du GF2 qui était une première étape de transformation de la gamme “GF” vers un idéal plus proche du consommateur qui n'est pas un amateur éclairé en photographie.

Panasonic a réalisé qu’en simplifiant l’utilisation des appareils de la gamme “GF”, la société peut s’adresser à un marché plus important, sans pour autant perdre complètement sa base d’utilisateurs. C’est pour cela que le Panasonic GF3 est encore plus simple, plus petit et plus léger que le GF2. Le but est ainsi d’avoir une très haute qualité de l’image, sans avoir à faire des tas de réglages. Est-ce que cela marche comme prévu? Voici un test effectué « sur le terrain ».

Le GF3 : tour d’horizon

Test Panasonic GF3Le Panasonic GF3 utilise le format micro 4/3 pour les objectifs et le capteur. D’autres fabricants sont aussisur ce créneau, notamment Olympus, qui, avec Panasonic, est à l’origine même du format micro 4/3. Il existe aussi d’autres micro-APN qui utilisent des capteurs APS-C similaires à ce qu’on peut trouver dans des appareils reflex numériques (un capteur APS-C est plus grand). Ces appareils partagent le même esprit, et souvent un design similaire au GF3.

Je ne vais pas lister toutes les spécifications techniques ici, mais il y a quelques point forts que je voudrais souligner.

Dimensions: mesurant 107.5 x 67.1 x 32mm, le GF3 est un des appareils photo les plus petits dans sa catégorie. Le titre de plus petit revient au Sony NEX-C3 qui mesure 109.6 x 60.0 x 33mm. Cela reste tout de même largement comparable. Par rapport au Panasonic GF2, le GF3 est 17% plus petit. Et le GF2 est déjà 15% plus petit que mon GF1…

Poids: à 221g, le GF3 est très léger (16% plus léger que le GF2). Évidemment, certains APN “compacts” sont plus légers et moins chers, mais la qualité des photos est loin d’être la même.

Optique: Avec un capteur de 12 Megapixels, le GF3 est très comparable à son principal concurrent, la Série PEN d’Olympus. A mon avis, le nombre de mégapixel est intéressant, mais j’ai perdu mon intérêt pour cette mesure après 10 Mégapixels. Ce n’est simplement pas un bon indicateur de qualité. D’ailleurs il suffit de regarder les compacts d’entrée de gamme pour se rendre compte que “Mégapixel” seul ne veut pas dire grand chose.

Design: C’est subjectif, mais je trouve que le design du Panasonic GF3 est très réussi, c’est à mon avis l’un des plus beaux micro-APN sur le marché. Si vous aimez le look “rétro”, jetez un œil chez Olympus, mais je préfère le modernisme du GF3. D’ailleurs les versions colorées ont même l’air de meilleure facture que la version noire, mais ce n’est qu’une illusion optique. Toutes les versions utilisent ont la même fabrication et les mêmes matériaux (aluminium etc…)

Nouveautés

Test Panasonic GF3

De premier abord, la réduction en taille est le changement le plus visible. Juste après, on s’aperçoit que pas mal de boutons et autres contrôles “physiques” ont été enlevés. Le GF3 pousse le concept du contrôle à (sur) l’écran tactile plus loin que le GF2. La bonne nouvelle c’est que l’écran tactile du GF3 est de meilleure qualité que celui du GF2. On le sent immédiatement au toucher, et c’est un des meilleurs écrans tactiles que j’ai testé sur un APN. Ça fait un peu “vieux smartphone”, mais je suis certain que les APNs vont continuer à faire de rapides progrès. Attention tout de même, j’ai constaté que la taille de l’écran et la qualité de l’image sont supérieures sur le GF1.

Test Panasonic GF3

Selection de la taille des fichiers

Test Panasonic GF3

Selection de l'ISO par l'interface tactile

Le GF3 a un ISO de 6400, au lieu du 3200 de mon GF1. Ça aide un peu dans un environnement mal éclairé. Si vous n’êtes pas familier avec le concept d’ISO, c’est une mesure qui décrit à quel point le capteur peut “amplifier” la lumière perçue. Par contre, il faut savoir que cette amplification ajoute du “bruit” dans l’image. Plus l’ISO est élevé, plus on peut « voir » dans le sombre, mais plus il y aura du bruit (ou grain). Sur le web, le grain n’est en général pas un gros problème, car en réduisant la taille de la photo, cela réduit le bruit. Sur du papier, et en grand format, c’est un vrai souci.

Le Panasonic GF3 utilise le même processeur d’image “Venus” que le Panasonic GH2, et c’est une bonne chose vu la qualité du GH2. L’importance d’un bon processeur d’image ne doit pas être sous-estimée. L’information brute recueillie par le capteur doit être interprétée par du logiciel et on peut trouver des différences importantes d’un processeur à l’autre.

Mon utilisation

Avant de poursuivre, c’est important que je vous explique comment je me sers de mon micro-APN car cela impacte ma vision des qualités et des défauts des APNs que je teste.

Mon micro-APN m’accompagne dans mes déplacements, pour le travail ou pour les vacances. Le principal intérêt est le rapport entre le poids et la qualité de l’image. Je possède aussi un Canon D50 qui est excellent, mais il est également gros et lourd. J’ai clairement choisi d’avoir un micro-APN car c’est petit et léger, mais aussi parce qu’il peut capturer des photos d’un niveau suffisant, par rapport à un appareil comme le D50, et ceci même dans des conditions de lumière difficile, et surtout sans flash.

Pour finir, gardez à l’esprit que j’utilise mes photos principalement sur le web. Même lorsque j’imprime, c’est rarement dans un format plus grand que du A4.

Qualité de l’image

Test Panasonic GF3

Test Panasonic GF3

Test Panasonic GF3

Photo de nuit avec lumière a la bougie et les lampes de la rue, au loin. 50mm, f2.5, 1/80, ISO 6400. Je sais, les réglages auraient pu être bien meilleurs...

Le Panasonic GF3 peut capturer de très belles photos. Voici quelques photos pour vous donner une idée. Quelques-unes ont été prises avec l’objectif de 14mm (f2.5), d’autres avec un 50mm f1.4.

D’une manière générale, je crois que la plupart des gens veulent d’abord simplement prendre une photo qui capture ce qu’ils voient, avec la plus haute qualité possible. Pour ce faire, il est important d’avoir un objectif qui laisse passer le plus de lumière possible, c’est-à-dire avec un f-stop qui est bas.

Qu’est-ce qu’un “f-stop”? Sans entrer dans trop de détails, c’est une mesure qui indique la quantité de lumière qui passe à travers l’objectif (cette quantité est relative à la longueur focale). Avoir plus de lumière, c’est important, surtout pour les photos dans des endroits mal éclairés. Quand on passe d’un f-stop de 1.4 à 2.0, puis à 2.8, la quantité de lumière est réduite de moitié à chaque fois! pour une focale donnée, passer de f1.4 à f2.8 réduit donc la quantité de lumière par quatre.

D’une manière générale, je suis impressionné par la qualité des photos du Panasonic GF3, surtout par rapport à sa taille. Les photos sont nettes et bien colorées. Allez voir sur notre compte Flickr pour voir plus de photos et télécharger les images en taille/format originaux.

Enregistrement vidéo

Côté vidéo, le GF3 est aussi capable d’enregistrer des images nettes grâce à sa résolution full HD (VLC me dit que c’est du 50FPS avec un bitrate de 16Mbps). Malgré les 50FPS, bouger l’appareil (traveling) rend la vidéo un peu saccadée, plus qu’avec mon caméscope en tous cas.

Je recommande donc d’enregistrer des vidéos d’une position statique ou de bouger très lentement. C’est un peu comme avec un reflex numérique, sauf que le GF3 à un focus continu, ce qui le rend plus pratique que les reflex. Par contre, le moteur du focus est assez bruyant dans une scène plutôt silencieuse. Il faut prendre cela en compte aussi (ou doubler le son…).

Bien qu’il ait le mérite d’exister, l’autofocus vidéo est tout de même plus lent que sur un caméscope milieu de gamme (500$). Cela peut prendre deux secondes quand on passe d’un endroit à l’autre… c’est un peu lent à mon gout. L’autre option est d’utiliser le focus manuel. Si votre situation le permet, la vidéo sera superbe.

Votre caméscope n’a donc pas forcément à s’inquiéter de la présence du Panasonic GF3, mais ce dernier vous sera très pratique si c’est le seul appareil que vous avez sous la main. Je considère le GF3 vraiment comme un enregistreur vidéo qui demande plus d’attention de la part de l’utilisateur.

Et par rapport à un reflex numérique?

Test Panasonic GF3

Certain voient le Panasonic GF3 comme un compact “de luxe”, mais quand je suis passé au micro 4/3 car je voulais une qualité d’image équivalente au reflex, pour un poids moindre, et c’est à mon avis la principale justification, vu le niveau de prix de ces appareils.

Le Panasonic GF3 peut capturer des images qui sont comparables avec un Reflex numérique de prix équivalent, et ce malgré l’énorme différence de taille. Aussi, gardez à l’esprit que la plupart des kits reflex numériques (APN+optique) contiennent des optiques assez basiques. C’est donc un facteur à prendre en compte.

Le GF3 à deux options de kits: un avec une optique 14-42mm f3.5-5.6 qui vous donne un peu de zoom, mais moins de lumière, et une autre fixe (sans zoom) de 14mm mais avec une ouverture f2.4. Pour moi, ce dernier est la meilleure option, même si je regrette l’absence d’un kit avec une optique 20mm f1.7 comme celle de mon GF1.

Pour mon utilisation, les deux choses que le reflex numérique fait toujours mieux que le GF3, c’est:
1/ l’autofocus, surtout sur des objets un peu brillants comme… des tablettes ou des smartphones. Avec l’écran brillant et noir, ils manquent de bordures bien définies sur lesquelles le GF3 peut se focaliser.
2/ la possibilité d’enregistrer les photos directement sur le disque dur de mon ordinateur portable. Il est bien dommage qu’aucun micro-APN n’en soit capable, pour l’instant. Apparement, Nikon prepare un design sans mirroir pour les “pros”.

Au bout du compte, les Reflex et les micro-APN sont tellement différents que la comparaison n’a finalement pas tant de sens que ça, sauf pour avoir une référence. Oui, les images sont comparables pour un niveau de prix, mais le modèle d’utilisation est complètement différent et les options/accessoires le sont différents aussi. Dans un monde idéal, la plupart d’entre vous voudraient avoir les deux… j’en suis sûr.

Points à améliorer

Il est bon, mais il n’est pas parfait – Panasonic peut améliorer plusieurs aspect du GF3, et voici ma liste personnelle:

Stabilisateur d’image: aujourd’hui, la stabilisation optique est lié à l’objectif, mais seulement une infime partie des utilisateurs vont dépenser de grosses sommes d’argent pour avoir un objectif avec IS (image stabilizer). Il serait plus judicieux de mettre ce mécanisme directement dans le boiter de telle sorte que tout le monde en bénéficie, avec n’importe quel objectif.

Chargement par USB: J’aime vraiment le petit format de l’appareil, mais dans la pratique, je dois voyager avec le chargeur qui occupe 50% du volume du GF3, sans compter le fil electrique qui l’accompagne. Panasonic devrait nous donner une option de recharge par USB, même si c’est un chargement plus lent. Le chargeur serait une option de charge “rapide”.

Le chargeur devrait aussi pouvoir se connecter directement au mur sans avoir besoin du fil. La taille réduite de l’APN est un facteur essentiel pour les utilisateurs, donc il faut poursuivre cette logique jusqu’au bout, et cela inclut les accessoires.

Interface utilisateur / Applications: L’interface utilisateur tactile est décente, mais il y a moyen de faire mieux, et potentiellement beaucoup mieux. A mon avis, dans un futur proche, les APN seront comme des smartphones qui pourront télécharger des applications. Imaginez vos apps de photo smartphones disponibles sur un appareil photo…

En attendant, une amélioration nette de la réactivité de l’interface pourrait rendre l’utilisation instantanément meilleure, et ainsi répondre un certain nombre de reproches d’utilisateurs chevronnés.

Contrôles / Réglages

Test Panasonic GF3

La direction de Panasonic: moins de boutons...

Je le disais plus haut, la grande majorité des gens veulent tout d’abord un APN qui peut tout simplement capturer ce qu’ils voient de la manière la plus fidèle possible, et le plus facilement possible. Les “effets” sont secondaires.

Ce but a été facilité au cours des années, et cela explique le succès des reflex numériques, et maintenant celui des micro-APN. Même en mode “point and shoot” ces derniers capturent de très bonnes photos.

Ceci dit, certains d’entre vous veulent tout de même contrôler certains aspects de l’appareil pour l’utiliser au maximum.

En termes de contrôle, l’écran tactile remplit son rôle: les menus sont relativement faciles d’accès et durant la période de test, je n’ai pas eu de problèmes particuliers pour trouver une fonction comme la résolution des photos, la balance des blancs ou encore le mode de capture courant.

Test Panasonic GF3

Selection du mode de capture

L’écran tactile peut même surpasser les contrôles physiques pour certaines fonctions comme le touch-to-focus ou l’utilisateur désigne du doigt la partie importante de la photo. Par contre, les contrôles physiques sont plus rapides d’une manière générale (pour l’instant), nous sommes d’accord.

Test Panasonic GF3

Un "tap" indique a l'APN le point important de l'image

Si vous êtes le genre d’utilisateur qui touche un tas de réglages à chaque prise de vue, l’interface tactile peut vite devenir énervante, ceci dit, c’est quelque part le prix à payer pour avoir un APN aussi petit, même si Panasonic a aussi des raisons idéologiques (ou simplement pragmatiques) de simplification.

Presets: comme c’est souvent le cas, le GF3 intègre un certain nombre de réglages touts prêts (des “presets”) pour des situations comme: jour nuageux, lumière artificielle, capture de mouvements rapides etc… Ils peuvent être extrêmement utiles, mais en règle générale, je ne les utilise jamais, et je vois rarement des gens s’en servir.

Encore une fois, le plus simple c’est d’avoir un objectif qui laisse passer un maximum de lumière, ce qui donne un peu plus de latitude à l’appareil pour faire des réglages basiques de manière complètement automatique.

Quelle est la cible du GF3?

Consommateur: Les Panasonic GF sont devenus de plus en plus orientés “grand public” depuis les 10 derniers mois, alors que le GF1 était pour les amateurs éclairés, voire les pros. Le GF3 se rapproche encore plus des appareils très grand public en terme d’interface utilisateur, mais perd des éléments techniques que les pros appréciaient (son stéréo, sabot, réglages rapides). Ces derniers se sont largement exprimés dans les forums spécialisés.

D’une manière générale, quelqu’un qui cherche à faire de belles photos, sans trop faire de réglages devrait largement s’y retrouver avec le Panasonic GF3.

Le photographe amateur ou pro: C’était le premier public de la série Panasonic GF, mais comme je le disais plus haut, la perte d’options comme le son en stéréo, le sabot du flash et les contrôles manuels peuventt être une divergence d’opinion irréversible. Le GF3 sera peut être vu comme un retour en arrière par certains, mais il semble que la réalité du marché a dicté ce changement de parcours.
Je pense que les contrôles par écran tactile pourront être améliorés dans le futur pour être plus rapides, et peut être plus customizables (personnalisables) pour les pros. Panasonic va devoir se doter de capacités à créer du logiciel à un niveau sans précédent pour réussir ce challenge. Ce n’est pas toujours une transition facile.

D’une manière générale, je dirais que ceux qui cherchent vraiment un appareil “pro” avec pleins de contrôles manuels peuvent, soit: s’orienter vers un GF1 pendant qu’il est encore en production, soit se tourner vers Olympus qui possède une gamme plus étendue en micro 4/3. Il me semble qu’à part Olympus, le reste de l’industrie prend la même direction stratégique que Panasonic – sauf peut etre Nikon qui devrait sortir un produit similaire orienté “pro”.

Conclusion

Test Panasonic GF3

Ce serait une erreur de voir le Panasonic GF3 comme un compact de luxe. C’est un petit appareil qui peut réellement prendre des photos de qualité « reflex ». Ceci dit, il coûte aussi cher que certains Reflex, donc c’est normal que nos attentes soient élevées.

Le choix entre un micro-APN et un Reflex doit se faire sur le genre d’utilisation, et non pas simplement sur leur propriétés optiques. Je possède aussi un reflex aussi, et les deux genres d’appareils remplissent très bien leur rôles, mais ils sont tellement différents que dans un monde idéal, vous voudriez probablement avoir les deux. On ne prend simplement pas une citerne d’eau pour aller camper.

Si le Panasonic vous semble être un bon choix, je vous recommande de bien réfléchir sur le genre d’objectif que vous prendrez en Kit. Je recommande le 14mm f2.5, mais c’est un choix très personnel. Je préfère en parler ici, car l’obtention d’un objectif en kit est beaucoup moins onéreux que de l’acheter à part.

Evidemment, la possibilité de changer d’objectif devrait aussi être une considération majeure, donc je suppose que vous voulez tout au moins avoir l’option d’acheter d’autres objectifs dans le futur.

J’espère que j’ai répondu à la plupart de vos questions, mais si vous voulez savoir autre chose, laissez un commentaire en bas de cette page, et j’y répondrais dès que possible.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité