Apple : bientôt la plus grosse société au monde ?

Cour_action_Apple

Il y a plusieurs moyens de classer une entreprise. Mais si on s'attache à regarder les capitalisations boursières (nombre d'actions émises multiplié par leur cours), c'est le pétrolier Exxon Mobil qui se taille la part du lion. Mais quand on parle de Lion, Apple n'est pas très loin et pourrait détrôner le géant aux pieds fossiles.

C’est l’analyste Brain Marshall de Gleatcher & Co qui le dit. Ce qui se passe avec Apple n’a encore jamais été vu auparavant. Les principes mêmes de l’économie moderne ont du mal à anticiper les choses tant la croissance d’Apple est rapide.


Le chiffre d’affaires d’Apple a ainsi atteint 28.6 milliards de dollars Q3 2011, soit 80% de plus que pour Q3 2010. Et le bénéfice net a augmenté de 125% sur cette même période.

Marshall déclare ainsi : « Nous nous attendons à ce que Apple devienne la plus grosse capitalisation boursière au monde quand le cours de son action aura atteint 445$. »

Jeudi dernier, la capitalisation boursière de la firme de Cupertino s’établissait à 358.9 milliards de dollars. Exxon Mobil était à 421.5 milliards de dollars.

Il manque donc approximativement 62 milliards de dollars pour rattraper Exxon. Or sur le simple mois de juin, la capitalisation d’Apple a augmenté de 60 milliards de dollars.

Reste cependant qu’il faut prendre en compte la croissance de la capitalisation d’Exxon.

Ce serait tout un symbole si Apple passait l’ex Standard Oil Company (l’ancien nom d’Exxon Mobil) de John D. Rockefeller.

[allthingsd]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sauf que les capitalisations boursières surtout avec un entreprise comme apple qui ne dépend que de l’effet de mode de ses produits ( en ce moment en pleinement satisfaisante pour eux mais bon quelqu’un se rappelle des macintosh à la mode puis 10 ans plus tard la boite qui est au bord de la faillite) peuvent chuter brusquement

      1. Pas du tout, je tiens juste à dire que les capitalisations boursières pour n’importe quelle entreprise qui dépend de la vente au grand public est une valeur peu sure car depénd…du grand public. Ici on compare avec une entreprise de pétrole qui n’a rien à craindre tant qu’il reste du pétrole. Alors non j’imagine qu’un fanboy comme toi est déçu que je ne sois pas un troll.

  2. A l’époque où Apple était à ce que tu appelles « au bord de la faillite », ils ont racheté NeXT pour près d’un demi milliard de dollars… J’en connais qui aimeraient être en « faillite » avec les mêmes liquidités hein…

  3. Microsoft, Apple et Google ont chacun eu leur quart d’heure de gloire. MS se frottait les mains quand la Pomme ramassait ses miettes. Google a l’avantage d’être constant dans le temps. Il faut en voir la valeur des actions… ^^’

  4. Ces valeurs restent toutefois un peu théoriques, même si elles ne sont pas contestables, car il s’agit juste de la capitalisation boursière et non du montant que serait prêt à payer quelqu’un pour acquérir l’une ou l’autre des deux sociétés.

    Il faudrait les confronter toutes deux à une lecture attentive de leurs bilans et, notamment, de leurs actifs : quel est le montant exact des actifs des deux sociétés ? Il est vraisemblable que l’écart actif/capitalisation boursière sera beaucoup plus grand pour Apple, c’est la valeur de l’immatériel ou goodwill.

    C’est un fait vérifiable qu’il y a une vingtaine d’années, l’immatériel représentait à peine 20% des capitalisations boursières de l’indice américain alors que les actifs représentaient 80%. Aujourd’hui, 20 ans après, c’est exactement l’inverse : 20% de la capitalisation boursière pour les actifs, 80% pour l’immatériel.

    Il est évident que plus l’immatériel est élevé, plus l’incertitude est grande et plus la valeur devient relative…

  5. Justement, ça va trop bien pour Google!

    Au début, c’est 2 gars qui démarre un site web de recherche en rangeant leurs disques durs dans des étagères en Mega Block (et oui, j’ai vu ça à la TV).

    Ensuite, ils deviennent rapidement les meilleurs et tout le monde met Google.com en page d’accueil.

    Ils ajoutent ensuite des services comme Gmail, des logiciels comme SketchUp et le tout gratuitement.

    Ensuite, ils sortent Android. La première fois qu’ils font de l’argent à part venant des recherches.

    Maintenant, ils font des milliards, ont Google+ et s’apprêtent à sortir un OS pour ordinateur.

    Trop beau… mais que feront-ils le matin où ils n’auront plus rien à inventer… Ou qu’ils feront quelques chose trop vite et ça foirera???

  6. Le titre est un peu accrocheur pour ne pas dire trompeur !
    En termes d’employés, de CA oui on peut parler de taille ! Mais la capitalisation boursière n’est la que pour mesurer l’intérêt des investisseurs …. qui ne sont que spéculateurs dans le cas d’Apple !
    En effet sachant que cette entreprise ne reverse pas de dividendes, tout investisseur éspère des plus values sur la valeur de l’action (ou des sous jacents).
    Cela montre que beaucoup ont confiance dans l’entreprise pour continuer à plaire aux spéculateurs.
    Mais si Steve meure … ? si une crise des liquidités revient ? Si Android ou WP7 commence à s’imposer ?
    Personne ne voudra conserver ses actions si Apple ne consent pas à donner des dividendes !
    Heureusement pour le moment le dollar est faible …. c est les soldes sur les actions US !
    Achetez de l’action Apple ! Mais n’oubliez lors de la plus value … l’etat n’est jamais bien loin pour vous pomper !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité