Attentats en Norvège: les reporters sur les lieux avant la police

xlarge_norwaynewschopper

Indépendamment de toute la confusion qui a régné autour des attaques perpétrées vendredi en Norvège par Anders Behring Breivik, faisant plus de cent morts, une question se pose:

comment se fait-il que les hélicoptères des médias aient pu être présents à Utøya avant la police?

D’après le spécialiste de l’aéronautique David Cenciotti, c’est probablement parce que les hélicos des médias sont souvent déjà en l’air, et peuvent être rapidement envoyés couvrir un événement en direct.

Mais ainsi qu’il le souligne, cela pose la question de savoir si l’arrivée des médias modifie la dynamique d’une attaque terroriste. Se sachant filmé par les caméras, un terroriste peut devenir plus violent ou plus destructif qu’il ne l’avait prévu.

Quoi qu’il en soit, l’arrivée des hélicoptères des journalistes avant ceux des force de l’ordre à Utøya est assez embarrassante pour la police norvégienne. Si Anders Behring Breivik avait été dans le réticule de visée d’un fusil de précision plutôt que dans le viseur d’une caméra de télévision, les attaques auraient peut-être été moins meurtrières. [David Cenciotti]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et le jour ou la police mettra un helico en l air h24 pour arriver plus vite sur les lieux d’un crime, tout le monde criera au scandal de l’argent gaspille, de la pollution ou encore du bruit…
    Que c’est facile de ne pas etre objectif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité