Microsoft accusé de violation de brevets pour son Kinect

kinect-pr-top-1

Dans le monde du high tech, succès commercial et plainte pour violation de brevets sont quasiment inséparables. C'est pourquoi Microsoft est poursuivi par Impulse Technology à cause de son capteur de mouvements Kinect dédié à la Xbox 360.

La société Impulse Technologie, basée dans l’Ohio aux Etats-Unis, accuse en effet la firme de Redmond d’avoir violé 7 brevets qu’elle aurait déposé entre 2001 et 2010. Notamment « un système de suivi et d’évaluation des mouvements dans un espace multidimensionnel » précise-t-elle.

Déposée le 1 er juillet, la plainte concerne également huit éditeurs de jeux vidéo exploitant la technologie de Kinect. Parmi eux se trouvent entre autres Sega, Konami, Ubisoft ou encore Electronics Art.

Le capteur de mouvement Kinect a remporté un succès énorme depuis son lancement en mars dernier. Plus de dix millions d’exemplaires ont été vendus, tandis que le chiffre d’affaires des produits liés à la Xbox (consoles, jeux, abonnements Kinect…) a augmenté de plus de 48,7% en un an, rapportant près de 1,87 milliards d’euros à la firme de Redmond.

Alors est-ce l’appât du gain ou une réelle violation de brevets qui motive l’action en justice de Impulse Technologie ? Affaire à suivre. [Cnet]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai fait un tour sur leur site, ils vendent rien de semblable au kinect.
    C’est possible de déposer un brevet sans avoir l’intention de s’en servir? Si c’est ce qu’ils ont fait, c’est vraiment des gros patent trolls.

    Je vais faire breveter une voiture volante aux USA et je reviens. Je sais pas comment la construire mais on s’en fout, apparemment il suffit de déposer le brevet???

  2. Il est tout à fait possible de déposer un brevet sans pour autant s’engager à l’exploiter. Il te faut au moins un prototype.
    Le brevet est juste un moyen de prouver que tu en es l’auteur.
    Après, facile d’attendre sagement qu’un « gros » comme Microsoft l’utilise (en connaissance de cause ou pas), puis de guetter les ventes plutôt que d’utiliser son veto à la sortie de la machine… histoire d’avoir un dédommagement sur les ventes déjà effectives, si tant est qu’ils gagnent leur procès.

  3. @Max : « C’est possible de déposer un brevet sans avoir l’intention de s’en servir?  »

    Ben oui, regarde, MS se sert bien de ses brevets sur les OS pour FLUDer sur Linux… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité