Microsoft, contributeur majeur de Linux 3.0

Linux_30

Linus Torvalds, via son compte Google+, a annoncé vendredi 22 juillet le lancement de la version 3.0 du noyau Linux. Au rang des contributeurs majoritaires, on trouve étonnamment Microsoft.

Torvalds prévient que cette nouvelle version du noyau n’apporte pas de nouveautés tonitruantes ou de rupture avec la version précédente. Le système de numérotation des versions a toutefois changé et Linux passe de la version 2.6.39.3 à la 3.0.
La 3.0 vient célébrer le vingtième anniversaire de Linux qui a lieu cette année.
Les spécialistes apprécieront avec du code et des patches intronisant le cleancache qui porte en germe les futurs RAM non volatiles de nos PC ainsi que l’utilisation des SSD pour rediriger certaines pages de mémoire (parmi celles qui portent le drapeau ‘cleant’). Le système de fichiers Btrfs est également revisité pour un gain d’espace disque et une amélioration des temps d’accès.

Mais on notera surtout que Microsoft a écrit beaucoup de lignes de code pour cette 3.0. La firme de Redmond apporte ainsi 361 nouveautés là où Intel en apporte 839 et Red Hat 1000. Mais cette participation substantielle est à dessein puisqu’il s’agit notamment de permettre l’interopérabilité de Linux avec son propre système de virtualisation avec un driver pour son interface de virtualisation HyperV.
Ayant beau jeu de dénigrer les parts de marché de Linux, Microsoft reconnait là indirectement le rôle majeur de Linux dans la paysage des systèmes d’exploitation.
La liste exhaustive des nouveautés de Linux 3.0 se trouve sur kernel.org.

[ITespresso]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité