Le remake de David contre Goliath

Copyright stamps

Si on en croit Jean-Marie Laclavetine, « le droit de l'auteur, c'est avant tout celui d'être lu ». Hélas ce n’est pas aussi simple, les droits d’auteur sont surtout une myriade de problèmes. Au-delà de la protection de l’auteur ou de l’artiste, c’est fondamentalement une histoire de gros sous. Malgré cela, nos amis Stormtrooper, après de nombreux procès et conflits, se sont vus libérés de leur copyright.

Le designer de génie qui a créé le Stormtrooper original a gagné son combat intergalactique contre Georges Lucas. C’est un peu l’histoire de David et Goliath qui se répète.

Le londonien Andrew Ainsworth (62 ans) bataille depuis 2004 pour obtenir le droit de vendre ses créations. LucasFilm lui a intenté un procès devant les juges de la Cour suprême américaine. Ceux-ci ont statué que le designer violait le copyright du film. Le procès s’est poursuivi en appel et la décision est restée inchangée. Sauf que Monsieur Ainsworth étant anglais, il était impossible de le condamner. De ce fait, le procès a été transféré en Grande-Bretagne.

Chauvinisme ou réelle objectivité, la Justice anglaise a décrété que les Stormtroopers dans les films n’étaient que des images 3D. Pas de soucis donc pour commercialiser des sculptures.

Ainsi, passé le délai légal de 15 ans, les célèbres soldats se sont abolis de leur copyright et sont passés dans le domaine public.

Joie, bonheur, félicité, Andrew Ainsworth peut désormais vendre ses costumes 1800$ (fabriqués par Twickenham, le studio d’origine). Il ne peut cependant pas les commercialiser aux USA, puisque le copyright est considéré comme violé.

Le porte-parole de LucasFilm a quand même précisé qu’ils restaient déterminés à protéger agressivement les droits de propriété intellectuelle relatifs à Star Wars, dans le Royaume-Uni comme dans le monde entier.

Eh oui, on n’importune pas Georges Lucas impunément.

[BBC] via [Geekattitude]

© saleee – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sous peine de paraître pour un rabat-joie, bien que l’article soit intéressant, quelqu’un peut-il m’expliquer le rapport avec David et Goliath ? Non parce que je trouve la comparaison légèrement abusive vu que cette histoire n’a en commun que le fait que ce soit un « petit » qui combatte (et gagne) un « grand ». Et encore, il faut comparer A. Ainsworth à David et G. Lucas à Goliath ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité