Nabaztag : né en 2005, mort en juillet 2011

Nabaztag

Lessivé, le Nabaztag s'en est allé. Né en 2005 et commercialisé par la société Violet, il a ensuite connu un autre maître avec Mindscape. Histoire d'un lapin aux dents longues.

Nabaztag a fait rêver de nombreux geeks : son look très design (des formes simples mais belles) et ses fonctionnalités ont convaincu de nombreuses personnes. Une vraie communauté était alors née. Mais la société Violet en proie à des soucis financiers a été placée en liquidation judiciaire en octobre 2009.
Mindscape a repris le flambeau et a lancé le Karotz (voir test), une version améliorée du Nabaztag. Son cousin loin d’être crétin prend alors du galon avec cette version revisitée du lapin malin. Mais lassé de courir deux lièvres à la fois (« lièvre » se dit « Nabaztag » en arménien), l’éditeur de logiciels a décidé de se consacrer exclusivement au Karotz. Sans serveur, le Nabaztag s’est éteint en cette fin juillet 2011.
Reste aux bidouilleurs à continuer le travail en proposant des firmwares (il en existe déjà) pour le détourner de son usage initial et lui donner un second souffle.

[karotz]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Henri : Moi il me tenait compagnie la journée, me disait quand je recevais des mails de certaines personnes, et parfois même, me faisais prendre du recul sur certaines situations en philosophant de travers. En gros, je l’aimais bien….

  2. il n’est pas encore mort il revit grâce a la communauté maintenant allez voir sur les forums de nabaztag les explications… longue vie a notre lapin !!! :-))

    1. Bne c’est la même chose que quand un editeur de jeu vidéo ferme un serveur d’un jeu full online, Monster Hunter sur PS2 je crois, enfin y’en a dex dizaine d’autre….

  3. La société initiale a fait faillite, les nouveaux se sont vraisemblablement rendus compte que ce n’est pas rentable… Ce ne sont pas des philanthropes…

    Si tu veux te lancer, libre à toi de reprendre le flambeau… Sache que pour garder les clients contents, ça risque de te couter assez cher sans retour… Es-tu prêt à le faire?

    C’est malheureusement un jeu que nous acceptons tous de payer:
    – tu as un compte facebook? Si les publicitaires boudent facebook à cause d’un scandale quelconque, ils risquent aussi de fermer…
    – tu as un coyote? Si la boite ne peut plus maintenir son service pour des raisons légales (type interdiction des avertisseurs de radars)… Combien de temps va-t-elle survivre?

    Je sais que ces scénarios sont théoriques, mais il est possible que cela arrive. Qui va aller mettre de l’argent à perte dans un business pour maintenir le service à la communauté?

    On le sait, on joue avec…

    Ma première déception a commencer avec le tamtam, il y a très longtemps… Et il y en aura d’autres…

    1. je suis d’accord avec toi mais là pour moi ils profitent d’avoir mit sur le marché un Nabaztag legerement amelioré pour fusillé l’ancien sous pretexte de la rentabilité.C’est trop facile et abusé

  4. Je ne sais pas comment cette boite à pu fermer vu le prix de ces appareils : en vendre 10 dans un mois devait suffire pour faire vivre une société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité