Mariage 2.0

wedding

L’institution du mariage, cette cérémonie traditionnelle, mythique subit de nos jours de grands bouleversements. Entre le Pacs et autres phénomènes, cette valeur n’était pas à un changement près. Ne voulant pas être en reste, voilà que celle-ci se met à Internet.

En premier lieu, il nous tient à cœur de féliciter chaleureusement Miguel Hanson et Diana Wesley qui se sont unis il y a quelques jours. Comme on s’en doute, robe blanche, buffet et bouquet étaient à l’honneur. Mais cette union est d’un genre nouveau puisque le chef d’orchestre de cette cérémonie moderne n’était autre qu’un ordinateur.

La cérémonie s’est déroulée à Houston, pour ne pas déroger à la tradition, ces nouvelles pratiques arrivent des États-Unis. Les jeunes mariés ont déclaré leurs vœux devant leurs familles et amis, quoi de plus naturel. Un peu plus original cependant, la « personne » chargée du déroulement de la cérémonie était un ordinateur de 30 pouces. Doté d’une voix robotique, l’ordinateur a salué les invités, puis a expliqué à tout le monde comment le couple s’était rencontré pour enfin commencer la cérémonie.

Pour les époux la raison de ce choix est plutôt pragmatique, les mariages sont extrêmement coûteux, ils ont donc fait des restrictions budgétaires en utilisant Internet. Une simple comparaison suffit à comprendre leur choix. Envoyer des invitations manuscrites, ou du moins imprimées, à 150 personnes représente un coût conséquent (timbres, enveloppes, impression …).

En revanche la création d’un évènement via un réseau social ne coûte qu’un peu de temps et, pour être objectif jusqu’au bout, d’électricité. De ce fait, quoi de mieux qu’un programme informatique pour célébrer la cérémonie, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont restés dans l’esprit jusqu’au bout de leur démarche. Toutefois, le plus coûteux dans un mariage n’est pas la personne qui officie. Clairement, robe, nourritures, boissons et autres fioritures sont les coupables.

Finalement ce n’est pas si choquant, l’institution du mariage est en pleine évolution, mais elle conserve son principe de base. Ces jeunes gens ont contracté une alliance devant leurs proches et une communauté d’amis. La personne qui officie n’a pas une importance capitale, tout dépend de l’idée que l’on se fait du mariage idéal.

Autre avantage à ce mariage, grâce au prêtre électronique (étrange à écrire tout de même), vous pouvez contrôler votre union de bout en bout. Le programme permet un large panel de propositions pour la cérémonie, allant du plus traditionnel au plus burlesque.

Internet ou non, ce type de mariage reste dans la veine de la personnalisation. Est-ce pire de se marier via un ordinateur ou bien de s’unir sous la mer avec des poissons ? Tout est une question de conviction. Pour Monsieur et Madame Hanson, il ne leur restera qu’à officialiser leur union devant un juge de paix et signer quelques documents.

Ce n’est donc pas encore la solution parfaite, puisqu’après cette union d’un genre nouveau, il vous faudra encore passer par une administration. Mais après tout, c’est aux mariés de décider de la façon dont ils souhaitent s’unir.

Les mentalités et comportements ont évolué, il n’y a pas de raison que cette institution datant de 1792 (mariage civil) ne s’offre pas un petit lifting. Au pire des cas, si vous êtes contre, vous pourrez toujours vous unir de façon traditionnelle.

[Gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Juste pour info : L’institution du mariage ne date pas de 1792, c’est seulement l’instauration du mariage civil comme seul valable aux yeux de la loi. Les mariages religieux existent depuis bien avant…. (et en l’occurrence, ici on parle bien de mariage religieux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité