Facebook : La reconnaissance faciale illégale en Allemagne

Ajouter a mes amis en Allemand

L’agence de protection des données de L’Allemagne considère que la reconnaissance faciale viole les lois sur la vie privée. Elle a donc décrété de l’interdire.

Le système de reconnaissance faciale récemment développé par Facebook avait pour but initial de raccourcir le processus de marquage des photos. Les fameux tags. En effet avec un album de 100 photos, taguer chaque personne était un travail long et fastidieux. L’outil reconnait donc instantanément le visage et associe un nom à la photo.

Même si l’outil est désactivable dans les paramètres de confidentialité, l’Europe est de suite montée au créneau, et particulièrement nos voisins Allemands.  Une enquête a donc vu le jour en juin dernier. L’Allemagne demandait plus de précisions quant à l’utilisation des photos et donc quels étaient les risques potentiels de confidentialité.

Johannes Caspar de l’agence de protection des données de Hambourg explique que le logiciel viole les lois allemandes ET européennes. Son argument principal tient au fait que les utilisateurs du réseau ne savent pas comment supprimer les données récupérées par Facebook.

Le réseau de Mark Zuckerberg a deux semaines pour répondre à ces accusations. S’ils ne prennent pas de mesures cohérentes, l’Allemagne pourrait les attaquer et leur assigner 300 000 € d’amende. Voilà qui doit bien faire rire Zuckerberg. Un porte-parole de Facebook a d’ailleurs déclaré rejeter fermement les accusations.

Affaire à suivre et d’autant plus qu’il s’agit de l’Europe.

[Gizmodo]

© Thomas Pajot – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, enfin, en même temps… Avec facebook, on est plus à 2-3 trucs prêt violant notre vie privée. Pourquoi l’Allemagne n’interdit pas les bots de facebook de fouiller dans nos messages privés, aussi ?

    Marie

  2. L’Allemagne est un bon pays, ils savent protéger leurs identités face aux géants mouchards. Après Google Street, Facebook. Du grand art ! (;

  3. LOL forcément ils font leur caca nerveux si ça peut ramener 300.000€ :P.
    C’est vraiment drôle de voir certains payer s’enflammer pour la vie privée et d’autres à qui ça ne les gêne pas d’espionner. Quoi? Non je n’ai pas dénoncé HADOPI…

  4. Si vous n’avez rien à vous reprocher, où est le problème ?
    Pourquoi les Allemands attaquent Facebook avec tant de Führer ? Euh, non, excusez-moi : …tant de fureur.

  5. « L’outil est désactivable » ce n’est pas la reconnaissance faciale qui gène l’Allemagne, mais plutôt la façon dont les données sont stockées.
    Mais faut être con de s’inscrire sur un site, d’y mettre des données persos, des photos de sois, et celles de ses amis, pour ensuite crier « Ne sauvegarder pas mes données, c’est contre notre loi!!! »
    pfffff…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité