M-Disc : la pierre de Rosette des disques optiques

M-DISC

S'il ne s'agit pas de pierre, le M-Disc de Millenniata en a l'aspect et s'il ne comportera pas de hiéroglyphes mais des données numériques, il aurait lui aussi la capacité de résister aux épreuves du temps, le rendant quasiment indestructible et éternel (1000 ans). Le M-Disc va ainsi peut-être révolutionner le stockage numérique sur disques optiques.

Lorsque vous stockez vos données numériques, seules de multiples backups réguliers et/ou des sauvegardes dans le cloud, vous laissent espérer que vous ne les perdrez pas à jamais. Mais la situation n’est pas confortable et non garantie.
La startup Millenniata se targue d’avoir mis au point un nouveau type de disque optique à l’aspect minéral et ne comportant pas de couche organique. Cela lui garantit une résistance hors norme. Lors de tests, un tel disque a survécu sans coup férir à de l’eau bouillante et à de l’azote liquide.
Les constructeurs nous assurent que les dvd ont une durée de vie comprise entre 50 et 100 ans. Mais rien n’est moins sûr ; elle dépend de l’hygrométrie et de l’exposition au rayons du soleil notamment, et peut diminuer de façon spectaculaire suivant les conditions de stockage.
Le M-Disc serait compatible avec les actuels lecteurs de DVD. Il ne sera toutefois pas ré-inscriptible et nécessitera un appareil spécifique pour l’écriture. Mais la société Millenniata assure que les fabricants de DVD n’auront qu’à changer le firmware de leurs appareils pour qu’ils soient compatibles.

Millennia collabore également avec LG qui sortira un lecteur/graveur de M-Disc courant octobre. Quant aux M-Disc, ils arriveront début octobre et seront proposés à 3$ l’unité. Ils disposeront d’un espace de stockage comparable à celui d’un DVD simple couche : 4.7Go. Mais leur écriture ne pourra être effectuée qu’en 4x, soit à 5.28Mo/s. Un cycle de gravure prendra donc près de 15 minutes.
Scott Shumway, le P-DG de Millenniata, explique toutefois que ses ingénieurs travaillent à augmenter la vitesse d’écriture pour qu’elle atteigne 8x. Il sera alors plus pertinent de sortir des M-Disc offrant la capacité de stockage d’un bluray.
De tels disques devraient faire fureur auprès des particuliers mais aussi dans le domaine professionnel.

[ITespresso]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Probablement pas… mais si on est capable d’en fabriqué aujourd’hui je ne voie pas pourquoi il va en etre autrement dans 1000 ans :)

      La question qu’on devrais se demander c’est… est-ce qu’il va y avoir des humains pour ce faire dans 1000 ans… 😛

  1. Je trouve ça de très bon gout, il ne resterait plus qu’ils sortent ceux-ci avec la capacité d’un blu-ray ainsi qu’un graveur qui ne sera pas hors de prix!

    1. Si c’est juste une question de firmware pour permettre la gravure (cf. l’article), je ne pense pas que le graveur ait un prix fort différent de ceux qu’on trouve actuellement…

  2. L’utilité majeure de ce support, c’est le stockage pour les entreprises ou institutions, et dans ce cas, il était grand temps d’inventer enfin quelque chose de durable.

  3. Et bien moi je prend. J’ai déjà eu a chercher un document sur un CD de 10 ans… illisible, et sa copie idem (alors qu’ils l’étaient il y a 2-3 ans). En tant qu’archive, je trouve ça très bien, et à $3 c’est tout a fait abordable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité