Le premier porte-avions chinois a pris la mer

shilang4444

Cela devait arriver un jour ou l'autre: après avoir branché la lumière à tous les étages de son porte-avions, la Chine l'a envoyé faire des ronds dans l'eau.

Ce tout premier porte-avions chinois est un symbole qui en dit long sur les ambitions navales du pays. Il ne s’agit pas d’une construction originale mais d’un refit sur la base d’un bâtiment soviétique, le Varyag. Rebaptisé Shi Lang, il a donc pris la mer pour sous le regard méfiant des voisins de la Chine. En attendant peut-être le développement de coques chinoises pour les prochains porte-avions. [Andrew Erickson & Raymond Pritchett via DoD Buzz]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ok, ils ont un porte-avions, maintenant il leur teste à faire les avions pour aller dessus. Et là, ils n’ont pas de modèle à copier… et c’est vraiment un truc TRES spécial

  2. c clair va falloir arreter de prendre les chinois pour des nains bouffeurs de riz. j’ai vu un reportage l’autre jour ou un type disait que dans le film americains on ne peut plus faire la guerre qu’aux extra terrestres, parceque les seuls communistes qui restent sont des chinois, et que les chinois possedent les etats unis. Ca m’a fait rire parceque c vrai que y’a que des extraterrestres comme mechants dans les films maintenant

    1. Faut pas abusé non plus, il reste la Corée du Nord, l’Iran, la Syrie, pas mal de pays Africain, des anciens nazis, des nostalgique de l’époque soviétiques.

      Sans compter l’extrême droite US que combat vaillamment Chuck Norris tout les dimanches après la messe ^^

      Sinon je suis étonné que la Chine n’est jamais eut de porte avion, vus l’armée qu’ils ont. Peut être c’est plus simple de taper sur des moines bouddhiste ou des femmes de 40 qui défendent la liberté qu’une armée ennemis. C’est pas comme si l’Angleterre et le Japon ne les avaient pas mis minable a plusieurs reprises (oui c’est méchant).

  3. copier copier copier
    vous avez vraiment que ce mot la comme argument envers la chine
    quand on t’enseigne pas bahhhh quand on est un peux intelligent on ne peux que copier

  4. Je tiens à préciser que Gizmodo à fait une erreur dans l’article :
    Il ne s’agit pas du premier porte-avion Chinois, mais du premier porte-avion NUCLEAIRE Chinois, et par ailleur une première mondiale.

    1. je tiens à signaler que tu as fait une grosse erreur dans ton commentaire,le shi lang n’est pas plus nucléaire que le kuznetsov…

  5. Ce porte-avions aura à peu près le même emploi que le Kuznetzov dont il devait être l’un des sisterships à la fin des années 80. Un bâtiment de contrôle de zone, relativement léger, à même d’opérer en action semi-littorale et de servir de PC opérationnel (à forte valeur ajoutée du fait de son aviation embarquée).

    C’est un navire propulsé au fuel, de plus de 40.000 tonnes, qui devrait embarquer une vingtaine d’appareils copiés du SU-33, eux-mêmes capables essentiellement de frappes anti-navires et de missions de supériorité aérienne avec un rayon d’action de l’ordre des 1500 kilomètres. Plus que cela, ce sera un levier diplomatique pour obtenir des concessions dans les îles paracels et spratleys qui sont considérées comme regorgeant de pétrole et de gaz, voire de terres rares. Elles sont actuellement revendiquées par le Vietnam, les philippines, la Birmanie, l’Indonésie pour les plus australes, ainsi que Taïwan.

    La chine s’est donc équipée d’un matériel dédié à une tâche particulière, bien précise, et constituant une nouvelle carte dans son jeu diplomatique.

    Ceci étant, le Shi-Lang restera pendant encore au moins 2 ans une superbe marionnette destinée à:
    1: détourner l’attention des acquisitions de sous-marins et de frégates légères et destroyers (qui sont BEAUCOUP plus importants dans la stratégie de sea power chinoise)
    2: permettre au pays d’acquérir des briques de savoir-faire destinées à permettre la production de plusieurs de ces navires, pas nécessairement sur le même modèle, dans le but évident de disposer d’escadres à même de croiser en mer vers l’Afrique, le moyen-orient, et l’amérique latine, donc de préserver les routes commerciales et d’approvisionnement chinoises.

    C’est à dire ce que pratiquent les marines européennes et américaines depuis près de 75 ans.

    La mise à flot du Shi-Lang marque ainsi la naissance de la diplomatie navale chinoise. Nous verrons bien si cela induit un changement de ton et d’attitude sur le plan militaire de la part de la Chine?

  6. 100% d’accord avec Salulol. Ce premier PA n’impressionne guère les stratèges chinois car leur stratégie a été jusqu’ici basée sur l’interdiction d’accès (sous-marins, missiles anti-PA, croisseurs, etc.). Le PA est donc plus une démonstration de puissance et nul doute au futur un outil de projection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité