L’IBM PC fête ses 30 ans

IBM_PC_5150

Gizmodo vous demande d'arrêter toute activité durant une minute en l'honneur de l'IBM PC qui fête ses 30 ans aujourd'hui. Rendons à César ce qui lui appartient.


2011 célèbre le centenaire d’IBM et ce jour marque les 30 ans de l’IBM PC.
De son nom barbare IBM 5150, il s’agit du premier ordinateur personnel (PC pour Personnal Computer) vendu à plusieurs millions d’exemplaires.
C’est en effet le 12 août 1981 que l’IBM PC a été présenté dans l’hôtel Waldorf Astoria situé en plein coeur de New-York.
Un hardware qui prête à sourire aujourd’hui puisqu’il embarquait un microprocesseur Intel 8088 cadencé à 4.77MHz et 16ko de mémoire vive de base (possibilité de la porter à 640ko).
Une ROM permettait de s’affranchir d’un système d’exploitation : si aucune disquette d’amorçage n’était détectée, une session BASIC Microsoft était ouverte.
Il a ensuite été suivi de l’IBM 5160 en 1983 qui disposait d’un … disque dur.
A l’époque, les instances dirigeantes de la compagnie ne prenait pas cette grosse machine au sérieux. Le chef de projet de l’IBM PC voyait lui les ventes d’un certain Apple II exploser et voulait sortir l’IBM PC très rapidement. C’est la raison pour laquelle, il n’intégra pas de composants IBM (afin d’aller au plus vite) mais ceux présents sur le marché. Et c’est ce qui a fait l’essence même du PC.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est la raison pour laquelle, il n’intégra pas de composants IBM (afin d’aller au plus vite) mais ceux présents sur le marché. Et c’est ce qui a fait l’essence même du PC.

  1. Souvenir… J’avais débuté ma première SSII avec des Micral R2E. Il y en avait une centaine installés lorsque le PC est sorti et on les a tous changés immédiatement. Pourtant, il me semble me souvenir que le PC, à sa sortie en France, coûtait 50.000 Francs, soit plus de 7.600 €.

  2. Effectivement, on prend un coup de vieux mais que de souvenirs de cette époque où devait un peu tout faire ( conception hard et soft, utilisation…) avec assez peu de moyens. Je crois que j’ai fait mes premières armes en basic sur un Techtronic avec écran rémanent vert permettant les tracés graphiques, puis des Victor , des PC AT et XT… Nostalgie, quand tu nous tiens…

  3. Dire que j’ai fait mes débuts sur un commodore vic20 (un peu rudimentaire) avec lecteur de cassette avant d’avoir le top du top : un IBM AT 386 !!!! avec de merveilleuses couleurs CGA (4 couleurs : noir/blanc/magenta/cyan)
    J’avais à l’époque la possibilité de jouer en VGA sur certains jeux ( Apache AH-64 – Gunship / The bard’s tales / Masque…)
    Que du bonheur pour l’époque !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité