Des serveurs plongés dans l’huile pour améliorer le refroidissement

dsc_0043

Le refroidissement des serveurs se fait largement via l'air même s'il existe des techniques de "water cooling" pour refroidir des composants. Mais une société texane, Green Revolution Cooling, a eu l'idée de plonger des serveurs dans de l'huile pour mieux les refroidir.


L’huile est un meilleur conducteur de la chaleur que l’air. Elle permet donc de l’évacuer plus facilement. Pour maintenir une jonction de transistor à 115 degrés Celsius, l’air doit être à 45 degrés maximum tandis qu’avec l’huile, elle peut être à 70 degrés pour le même résultat.
L’huile utilisée est non toxique, sans odeur et ne devrait pas dégrader les composants électroniques selon la société Green Revolution Cooling.

Un conteneur a été rempli d’huile et des serveurs industriels Dell y ont été plongés (les ventilateurs ont bien entendu été retirés). Le disque dur a toutefois été enfermé hermétiquement dans un boîtier.
La technique permet de faire des économies d’électricité puisque le refroidissement est plus efficace. Des racks de serveurs qui consomment effectivement 1MW par exemple ont besoin de 1.3 ou 1.4 MW en réalité (c’est indiqué par le PUE qui donne l’efficacité énergétique d’un data center). Et parmi, ces 0.3 ou 0.4MW, une bonne partie est utilisée par les systèmes de refroidissement (climatisation, ventilation…).
L’idée est séduisante mais on imagine que l’entretien peut rapidement devenir ingrat, voire cauchemardesque, pour un technicien qui aura de surcroît des vidanges à faire.
D’autres tests avec des racks de serveurs complets vont être faits pour voir si le principe est bien huilé. Espérons qu’il ne s’agit pas là d’une voix de garage.

[plus de détails sur DataCenter]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. L’idée avait déjà été vue en 2001 avec la calypshuile, puis en 2006 sur tomshardware.com… en plus les deux marchaient déjà !

  1. Si ça permet de faire durer le matos, moins de maintenance, en plus c’est économique.
    Et puis bon… ça va c’est pas la mort non plus de plonger les mains dans de l’huile.

    1. C’est pas EDF mais les constructeurs de Transfos en général 😉

      Même si il existe plusieurs types de transfos également, ceux à huile sont les plus couramment utilisés car plus intéressants

  2. Non ce n’est pas dangereux … Ca dépend des huiles , les huiles utilisées pour les transformateurs sont très encadré car très polluante et dangereuse pour le corps humain .
    De plus ce qui n’est pas dit c’est que l’huile peut attaquer les produit qui composent le plastique des circuits imprimés( retard de flamme par ex . ) et par conséquence ils vont se mélanger au liquide .
    Si vous voulez réparer ça , allez y mais sans moi .

  3. Du coup, je me pose une question : comment fait-on pour changer un composant si l’huile atteint une température très élevée ? On doit arrêter de refroidir tous les serveurs ou il y a une autre solution ?

    1. Bin vu que c’est un ensemble de serveur dans des racks , oui on est obligé d’éteindre toutes une rangée qui les contient .
      Comme il est dit il faut ensuite vidanger cette rangée .
      C’est vraiment pas pratique du tout et une vraie perte de temps .

      1. Ok, donc encore une fausse bonne idée. On pourra peut-être coupler ce système aux cuisines de fast-foods. Frites, nuggets et WiFi gratuits chez MacDonalds, tout-en-un !

        Bon, d’accord, j’arrête, c’est dégueulasse…

      2. Il est peut être prévue de sortir chaque serveurs indépendamment pour faire de la maintenance sans vidange.

        …moi j’aurai mis les disques durs à l’extérieur plutôt que les mettre dans des boîtiers étanches… quoique, je préférerais utiliser des ARM qui ne chauffe que très peu.

        Avec l’huile, le risque incendie…

  4. Donc encore une fausse bonne idée, si je comprends bien. Remarquez, on pourra peut-être coupler ce système aux cuisines de fast-foods. Je vois d’ici le tout-en-un de chez MacDonalds : « Frites, nuggets et WiFi à volonté, c’est le même appareil ! »

    Bon d’accord, j’arrête, c’est vraiment dégueulasse…

  5. pas vraiment une nouvelle idée dans les années 80 le calculateur de météofrance (un cray 2 je crois) était plongé dans de l’huile pour le refroidissement…

  6. Non ce n’est pas une fausse bonne idée.

    Le risque de surchauffe est très limitée et donc le besoin de changé un pièce faible.

    en plus besoin de ventilateur ou de clim imposante.

    Y’ a une vidéo sur Youtube ou un mec mets son pc dans un aquarium avec de l’huile minérale transparente ( pas jaune) et le pc tourne nickel.

    Les fans de l’overclocking devrais s’interessé a cette technologie

  7. Il y a bien longtemps que les fans d’overclocking ont testé, du moins quand ils ne vont pas encore beaucoup plus loin en refroidissant leurs composants à l’azote… Tout cela n’a rien de nouveau même d’ans l’informatique (cf commentaire d’Eric plus haut).

    D’autre part, cela se saurait si on ne changeait les pièces qu’en cas de surchauffe, une belle légende de l’immortalité du numérique… La capacité à intervenir à chaud sur une machine n’a pas de prix et a fait l’objet de très nombreux efforts (Sata, PCIExpress…), gâcher tout cela en plongeant un serveur dans de l’huile, non merci.

  8. recuperer les restes des graisses adipeuses des grosses americaines , apres les operations de chirurgie esthetique pour faire baigner les serveurs

    ok …..je sors tout seul….. poussez pas…. ;-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité