Rovio, l’éditeur d’Angry Birds, a de l’or dans l’aile

Angry_Birds

La société finlandaise Rovio, à laquelle on doit le bestseller Angry Birds, pourrait bien valoir 1.2 milliard de dollars. Des sociétés, et non des moindres, seraient sur les rangs pour l'acquérir.

Aucun acquéreur n’a été donné officiellement mais nombreuses sont les sociétés qui aimeraient se payer le papa des Angry Birds.
Sorti initialement sur iPhone, c’est à tire d’aile qu’on l’a vu atterrir, entre autres, sur Android, WP7, Ovi Store, BB App World, PC, Mac et bientôt sur la 3DS.
Zynga connu pour Farmville, mais aussi News Corp ou encore Disney seraient intéressés. Pour ce dernier, Michael Pachter, directeur de recherche au sein de Wedbush Securities, a déclaré : « Je vois très bien comment Disney pourrait s’emparer d’Angry Birds et le transformer en parc d’attraction et en film ».
Le jeu a été téléchargé plus de 300 millions de fois.
Angry Birds a tout un merchandising qui l’entoure (vêtements, jouets…), et c’est plus qu’un jeu mais une réelle franchise.
On pensera également à Electronic Arts qui a su amorcé un virage vers les smartphones avec l’acquisition PopCap Games, le papa de « Plant vs. Zombies », et qui serait également sur les rangs.

[telegraph]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En même temps Pachter est pas une référence, mais plutôt une légende de la prédiction à la Nostradamus…pas de chiffres, pas de faits, pas de dates, mais il y croit ^^

  2. Si j’étais lui je me rapprocherais d’un max de conseiller économique, pour essayer de prévoir quand la bulle vas exploser, et d’en tiré le plus gros morceau en vendant ma société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité