Curiosity, le nouveau Mars Rover, a pour mission de détecter la vie

Mars_Rover_Curiosity

La NASA vient de dévoiler son nouveau Mars Rover. Il s'appelle "curiosity". Il est différent des deux autres robots actuellement en séjour sur Mars car il a été conçu pour détecter des traces de vie sur Mars.


Curiosity s’inscrit dans le cadre le la mission MER (Mars Exploration Rover). Deux robots (Spirit et Opportunity) ont déjà été lancés en 2003 pour arriver moins d’un an après sur la surface de la planète rouge.
Curiosity a été construit dans un environnement parfaitement stérile. Et pour cause, une de ses missions est de trouver des preuves de vie sur Mars. Selon le géologiste Mike Malin de la NASA : « Nous ne voulons pas apporter des germes et des bactéries de la Terre à Mars et détruire éventuellement des vies indigènes ».
Curiosity devrait atterrir dans le cratère Gale où il a été constaté que de l’eau se serait écoulée par le passé.
Le robot est capable de détruire des pierres avec son laser afin de se frayer un chemin et dispose de son propre laboratoire embarqué.
Curiosity sera lancé le 25 novembre 2011 pour un voyage de 9 mois mais surtout de 55 millions de kilomètres qui le mènera à destination de Mars.

[NASA]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le dispositif d’atterrissage m’inquiète un peux quand même, je le trouve très complique, espérons que la fiabilité soit au rendez-vous.

  2. « Nous ne voulons pas apporter des germes et des bactéries de la Terre à Mars et détruire éventuellement des vies indigènes ».

    +

    Le robot est capable de détruire des pierres avec son laser afin de se frayer un chemin et dispose de son propre laboratoire embarqué.

    =

    En espérant qu’ils n’appuient pas sur le mauvais bitonio autrement on risque de se retrouver avec une guerre si ils dézinguent un alien .

  3. ce qui est incroyable c’est sa source d’énergie :
    une sorte de réacteur nucléaire miniature utilisant la chaleur générée par les radiations du dioxyde de plutonium (4,8 kg ) pour créer de l’électricité et réchauffer les systèmes du robot durant les nuits glaciales sur mars.
    l’autonomie est d’une année martienne soit 687 jours !

    sources : cliquez sur le lien donne en bas de l’article et lisez les 3 pdf dans la case media ressources au milieu droit de la page (en anglais)

    la voila la solution pour remplacer le petrole !!

    1. Le nucléaire c’est l’avenir ? heu… Tu ne crois pas qu’il y a un souci dans ce que tu dis ? on est encore aux années 60 ou 80 où l’atom est la révolution ? on est si archaîque ? réconforte moi , s’il te plait , c’est effrayant .
      Nous n’avons pas trouvé mieux actuellement c’est tout pour une batterie longue durée mais c’est un lourd polluant .
      C’est surtout pour le laser je pense qu’il y a besoin de ça .

      1. Dans tout les cas on est dans une période ou tout le monde doute du nucléaire, principalement à cause de Fukushima.
        Mais dans aucun cas on aurait pus penser que c’est une énergie qui remplacerait le pétrole. Si toute les voitures utilisées le nucléaire, je me demande ou l’on mettrait les déchets :/

  4. Vue e dispositif d’atterrissage je prévoit des pop corne et un bon cola a la banane de chez Mahmoud pour voir le truc a 100’000 dollars c’éclater la tronche sur mars.

    1. Bonjour

      @ Jimbo

      « De plus ces générateurs sont confinés dans des conteneurs renforcés capable de résister en cas d’accidents. »

      Comme à Fukushima ???
      Je me permets de rigoler (jaune).
      Manipuler des matières radioactives augmente notablement les risques pour l’Homme et son environnement.
      Les envoyer dans l’espace les décuple (au minimum).

      Tu connais la durée de demi-vie du PLutonium ???
      C’est 24 000 ans !!!
      Tu connais beaucoup de conteneurs (même renforcés) capables de tenir 24 000 ans ???
      Parce que je me pose des questions au cas où ce conteneur renforcé tomberait dans un océan…

      A+

      Olivier

  5. Sérieusement arrêtez avec le système d’atterrissage, vous pensez pas que les employés de la NASA sont assez intelligents pour savoir ce qu’ils font ?

    1. ben justement…NON! ils ont prouvé par le passé que quand ils essayent un truc nouveau… parfois sa marche, parfois moins bien. (problemes avec le ballonets qui se coincent, erreurs de telemesures… remarque l’ESA a pas fait mieux avec l’aterrisseur de Mars Express ya quelques années. Quand aux piles nucleaires, si on veut que le robot fonctionne de nuit, ya pas trop le choix, et puis le conteneur sera sur mars, donc pas de problemes de recyclage (voir cosmos 1999 pour la solution des dechets atomiques).

  6. @olivier
    Le radioisotope retenu doit avoir une demi-vie assez courte, afin de fournir une puissance suffisante. On choisit des demi-vies de l’ordre de quelques dizaines d’années. Il s’agit le plus souvent de plutonium 238, sous forme de dioxyde de plutonium 238PuO2, un puissant émetteur de particules α dont la période radioactive (demi-vie) est de 87,74 ans (32 046 jours). Cet isotope est de loin le plus utilisé parce que, outre sa demi-vie particulièrement bien adaptée, il émet tout son rayonnement sous forme de particules α, plus efficacement converties en chaleur que les particules β- et a fortiori que les rayons γ. Je crois que ça fait un peu moins que 20000 ans 😉 Mais ta remarque m’a intéressé ^^ Je pense tout de même que c’est un bon projet 😉

  7. Ils ont déjà trouvé des traces de vie sur Mars. Que cesse les mensonges.
    Que cesse aussi les fausses images de Mars montrant une planète toute rouge et un ciel orange. Tout cela est faux.

    1. Garfield, cesse tes théoris du complot, c’est possible que des traces de vies et déja étaient découvertes mais Mars est bien toute rouge, à moins que mon téléscope personnel ne soit truqué par les Men In Black ..

      1. t’inquiète, c’est juste qu’il est jaloux, il veut la couleur orange pour lui tout seul, garfield…

        mars est rouge/orange à cause des grandes de fer oxydé qui s’y trouvent.

  8. Et ba alors on oubli le pionnier? « Mars Pathfinder » et son robot Sojourner …

    Pour l’atterrissage je suis septique par rapport aux autres méthodes utilisés auparavant mais en même temps si on n’innove pas, on n’avance pas …

    Euh « 4+5 » gnnnn …. « = 8 » c’est ca? ba qu’a j’innove …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité