Le NaCl : une révolution pour les navigateurs internet ?

NaCl

Chrome 14 est désormais disponible en version bêta. Le navigateur intègre désormais le NaCl (Native Client) sans qu'il soit nécessaire de l'activer. Mais de quoi s'agit-il ? Un indice : le nom fait référence au Chlorure de Sodium dont NaCl est le symbole et signifie "sel commun" car Google compte bien pousser sa technologie sur tous les navigateurs et le rendre aussi commun et utilisé que le sel de table (Google aime les symboles chimiques puisque son prototype de Chromebook s'appelait déjà le Cr48)

Sur la version 13 de Chrome, il fallait paramétrer un flag dans le navigateur (via la barre d’adresse). NaCl a été introduit en 2008 par Google. Il permet aux développeurs de compiler du code C ou C++ directement dans le navigateur et indépendamment de l’OS.
Pour l’utilisateur, c’est la promesse d’applis web plus riches, plus performantes et non plus seulement basées sur Javascript. La NaCl est notamment la porte ouverte au développement de jeux (ou d’applis) beaucoup plus sophistiqués directement dans votre navigateur. Les applications ou jeux directement intégrés dans les pages web html5 seront exécutés aussi rapidement que les exécutables natifs.
NaCl supporte maintenant le 64 bits mais aussi … l’architecture ARM. Vous comprenez dès lors l’intérêt de cette technologie pour les smartphones ou autres tablettes.
Dans Chrome 13, NaCl est disponible mais il faut taper about:flags dans votre barre d’adresse puis l’activer dans les paramètres (cf cet article).
Google a ouvert le code de NaCl et il peut donc être intégré dans les navigateurs des autres sociétés. Mais la firme de Mountain View pourrait aussi le rendre disponible en plugin pour les autres navigateurs.
On voit tout l’intérêt pour les appareils nomades mais aussi pour Chrome OS qui pourrait bien prendre un nouveau virage avec cette technologie.
Si vous désirez vous faire vos premières impressions sur NaCl, voici déjà une application qui émule le DOS et permet de jouer à de nombreux jeux sans avoir à les installer.
Quant à Chrome 14, il est aussi possible de le télécharger ici.

[adtmag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. NaCl compile a la volée ? dans ce cas je ne vois pas vraiment l’intérêt en terme de vitesse par rapport a JS (qui est aussi compilé a la volée dans les navigateurs modernes).
      mais je suis d’accord que le coté sécurité est effrayant. je reste sur mon FF

  1. GOOGLE essaye , puisqu’il est attaqué de toutes parts avec android , de faire de son navigateur un systeme d’exploitation .Une sorte de trojan ( métaphore ) dans le principe .
    Un moyen de s’imposer lourdement .

  2. C’est désespérant de voir à quel point les commentaires sur les blogs peuvent être mal éclairés. Pourtant Google n’est pas avare en information: http://www.youtube.com/watch?v=WgbK0ztUkDM

    La vidéo aborde notamment la question de la sécurité (pas dans les détails, le sujet étant très pointu).

    Ok, la présentation de NaCl au dernier Google I/O est assez indigeste car elle s’adresse aux développeurs, mais ceux qui prennent la peine de s’y intéresser réellement éviteront au moins de dénigrer ce qui serait une évolution majeure dans le monde de la programmation.

    Avec Chrome OS, Google est en train de construire un système plutôt blindé côté sécurité. Pour l’instant, cela est possible car ils se limitent l’OS à la simple fonction de client léger.

    Si avec NaCl, Google parvient à cloisonner du code C/C++ dans une sandbox comme il parvient à le faire avec du code Javascript, ça ouvrirait la voie à une plateforme à la fois puissante, sûre et tellement moderne en terme de déploiement d’applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité