Un journaliste a eu un accès à Pottermore

POTTERMORE-SCREENSHOT

Pottermore, le réseau social à destination des fans d’Harry Potter ouvrait ses portes à quelques privilégiés. Évidemment, obtenir son sésame pour le monde des sorciers relevait de la quête. Un petit veinard et par chance journaliste, a obtenu son passe pour Poudlard. Il nous dévoile ses premières impressions.

Brian Young, est un réalisateur et un écrivain, quelle ne fût pas sa surprise lorsqu’il reçût un e-mail stipulant qu’il faisait partie des heureux élus. L’effet doit être le même pour un sorcier qui reçoit son hibou de l’école de magie. Il relate de son expérience dans le Hunffington Post. Ainsi grâce à Young, nous allons pouvoir en savoir un peu plus.

Il s’agirait d’une véritable exploration de l’univers du célèbre sorcier. Chaque chapitre des romans est accessible et illustré. Young parle d’illustrations inédites et d’une navigation intuitive et aboutie. On n’en attendait pas moins.

L’auteur parle de la possibilité de récupérer toutes sortes d’objets ayant rapport au monde de Potter (ingrédients, cartes Chocogrenouilles, livres …), de faire des potions, de défier des élèves en duel, et de participer à la coupe des quatre maisons.

Ce sont des items que l’on retrouve sur les sites spécialisés ou encore dans les différents jeux vidéo. Le principe d’interaction sociale poussée leurs confère une réelle nouveauté. Par ailleurs, il semblerait que les possibilités soient très nombreuses et tous azimuts.

Comme dans les livres, Young s’est rendu sur le chemin de Traverse, où une baguette l’a choisi. Comment ? C’est un questionnaire, rédigé par J.K. Rowling elle-même qui a permis l’association. D’après Young la personnalisation est efficace et très précise. Évidemment il est difficile de savoir exactement ce qu’il en est, pour le moment, trop peu de personnes ont partagé leurs impressions.

Ensuite direction Poudlard, toujours selon la trame du livre. Young précise qu’il a glané de nombreuses informations inédites avant d’arriver à l’école même.

Ni une ni deux, le Choipeau magique vous redirige vers votre maison (Serdaigle pour Young). Contrairement aux autres sites de fans se comportant comme des réseaux, les questions n’induisent pas distinctement vers quelle maison elles orientent.

Ainsi il devrait être plus difficile d’intégrer la maison de vos rêves, après tout, c’est le Choixpeau qui décide. Si vous tombez à Gryffondor alors que vous souhaitiez découvrir Serpentard, il faudra vous y faire, vous devez avoir un bon fond.

Young a ensuite pu découvrir sa salle commune, c’est là que se situe le cœur du réseautage. Toutes les interactions émanent de ce lieu, une connexion via votre profil Facebook est mise en place. Young ne stipule pas de lien vers d’autres réseaux.

Il précise également que les places sont rares. Effectivement, il n’a vu que 3600 personnes inscrites. Rowling a précisé que les places seraient disponibles jusque fin septembre, le nombre d’adhérents devrait naturellement croître. Enfin, l’auteur précise qu’il subsiste quelques bugs, mais quoi de plus normal pour une version bêta.

Ainsi Pottermore semble tenir ses promesses, c’est-à-dire la disponibilité des livres en version numérique, de nombreuses informations inédites, et une expérience utilisateur complète et originale. Les premiers utilisateurs paraissent satisfaits, bien qu’il n’y ait encore que peu de retours. Est-ce dû au nombre restreint de places ou à l’envie de se cacher des moldus, il y aura certainement plus de détails dans les jours à venir. Gare aux spoilers donc et surtout, reste à attendre octobre pour que chacun en profite.

[HunffigtonPost]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le site est vraiment bien fait, c’est… je dirais magique! Beaucoup d’informations sur la saga sont diffusées. Tout est surprenant! J’ai été surprise d’être à Gryffondor, j’ai peut être un bon fond après tout! De magnifiques choses vous attendent, on vous accueillera en Octobre chers moldus! (a)

  2. Je suppose qu’il n’existe ps de moyen d’invitations… J’ai l’âge d’entrer à Poudlard, mais je n’ai reçu aucun hibou me stipulant que je devait prendre le train sur le quai 9 3/4 à King’s Cross pour commencer les cours…

  3. Dites ça devient n’importe quoi les réseaux sociaux .Vu leur nombre ( facebook , diaspora , pottermore , etc… ) ceux qui utilisent ça doivent passer leur journée à éditer /consulter leur profil .
    Je vais inventer le réseau des réseaux sociaux qui les regroupera tous , je l’appellerai « shadockland » car il rassemblera « des trucs et des machins  » , chaque créateur de réseau sociale sera iconifié par un « gibi  » .

  4. Twitter n’est pas fait pour raconter sa vie, je n’en vois pas l’intérêt. C’est un média construit pour la recherche ciblée et le partage qui mène à la discussion et à un échange plus fort sur des thématiques précises.
    Mais je n’arrive pas encore a avoir des discussions. Je l’utilise plus comme de la veille donc dès que quelqu’un tweet du sans intérêt pour mes thématiques => unfollow !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité