DJ Madeon : buzz programmé ou bien naissance d’un DJ virtuose ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lTx3G6h2xyA&feature=player_embedded[/youtube]Pur buzz savamment orchestré (sans jeu de mots) ou bien hasard de la toile qui a le don de faire émerger des talents jusqu'alors inconnus ? DJ Madeon n'a peut-être pas fini de faire parler de lui.

17, 3 et 39 sont les chiffres clefs qui caractérisent cette vidéo où l’on voit des mains mixer à toute vitesse.
DJ Madeon a 17 ans et il a mixé 39 morceaux en 3 minutes et 25 secondes.
Une bombe pour les connaisseurs qui nous fait forcément penser à Daft Punk dont les visages sont restés masqués. D’ailleurs, plusieurs titres des Daft Punk sont bien présents dans la boucle.

[Madeon sur YouTube]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. What ? Pourquoi parler de buzz programmé ? Madeon incarne tout simplement la nouvelle génération french touch (oui il est français). Et en effet il y a deux titres des Daft dans ce bootleg.
    Et pour info, Madeon était déjà connu avant, il a notamment fait une première de Yelle (son remix d’un de ses titres avait déjà fait un tabac).

  2. heu… ce type de mix n’est pas proprement parler de « djing » mais plutot du « remix »
    (en plus avec ableton live les tracks se calent automatiquement au tempo il suffit donc comme dans le cas present d’avoir une interface midi pour lancer les boucles)

    je ne remet pas en cause sont talent mais c’est avec ce genre de confusion qu’aujourd’hui que les DJ pro sont de moins en moins nombreux dans les clubs pour laisser place a des jeunes inexpérimentés sans aucun charisme ni de vérible techinque

    1. oui bien sur car les dj de club ont du charisme.
      a mort les dj, a mort le plagiat, et vive le live avec des machines.

      ce n’est qu’un avis perso bien sur.

      en tout cas bravo au petit, il envoie bien quand même, c’est une sacre programmation qu’il nous a pondu sur live et son launchpad, mais qu’il passe a la compo et qu’il arrête le remix…

      1. tu le dis toi même… le live avec des machines…
        même si il faut vivre avec son époque et que les vinyls sont de l’ancienne époque, mais dj bon dj doit s’avoir s’adapter a n’importe quelle situation… alors qu’avec un live c’est du préparé a l’avance
        tu te plantes dans ta programmation et c’est ton set complet qui tombe a l’eau…

    2. Tout n’est pas comme tu le dis. La plupart des DJs actuels laissent tomber les vinyls. Tout le monde a bien compris qu’il n’y a plus aucun intérêt à caler des morceaux comme tu dis, vu que tous les logiciels actuels le font.
      Donc, et là je suis d’accord avec toi, n’importe qui peut enchaîner des morceaux parfaitement calés. Donc le DJing a évolué mais comme ils disent dans le sketch des Inconnus, y’a les bons DJs et les mauvais DJs.
      Le bon DJ sait faire danser les gens, être réactif, interagir de manière adéquate.
      Les progrès technologiques induisent moins de contraintes techniques et laissent plus de place à la créativité. C’est ainsi que des jeunes comme Madeon finissent par rendre les frontières entre DJing et Remix très floues.
      Je ne saurais trop dire si ce clip est du DJing ou un Remix.
      On parle en fait de Controllerism.
      Pour plus d’info le site réference en la matière est DJTechtools.com

      Quant à ta remarque sur les DJ pro, je ne suis pas sûr d’avoir compris; si les DJ pro sont moins nombreux dans les clubs, où vont-ils ? Dans les teufs ?

      Voilà mes 10 centimes :) en espérant ne pas avoir été rabat-joie ou je-sais-tout.

      Peace.

      UGLi

      1. ce n’est pas parce que c’est devenu a la portée de n’importe qui, qu’il faut oublier les bases du djing….
        si les logiciels calent automatiquement les morceaux il n’y a plus aucun intérêt d’apres ton raisonnement d’avoir des DJ tel que Eric morillo, carl cox ou autre… qui eux étrangement continuent a mixer « a l’ancienne » avec un casque et des platines (c’est fou non?)

        et pour ma remarque pour les dj pro ils préfèrent se recycler dans la prod que d’être résident dans les clubs (en france)
        pour ensuite mixer en guest
        et vu que les patrons de clubs ont le même raisonnement que toi, eux aussi ils ne font pas la différence entre un bon DJ et un passeur de disques

    3. Oula ! Les qualités d’un bon DJ vont plus loin que ce que tu évoques. Ici déjà il a eu l’idée de le faire live, c’est sympathique. On est bien en présence d’un bootleg, ni plus ni moins mais au vu du nombre de morceaux (39), la performance est énorme car le résultat est bon. Il faut avoir un certains niveau pour être capable de sortir ça (sinon prouve moi le contraire, fais en un là maintenant).

      1. je n’ai jamais dit que la performance n’était pas énorme…
        j’ai dit qu’on ne peut pas appeller ca un DJ….
        c’est du bootleg (ou du remix au choix)

  3. +1 Raph’.

    Ce mec déchire ! Et je le respecte ! Un petit qui va devenir grand ! De plus en plus grand ! Et vous l’aurez tous dans le cul ! Attendez qu’il commence à composez ! et la vous allez tous moins rigoler !

    MOUAHAHAHAHAH MADEON VAINCRA.

    1. Et 39 ?

      Notons aussi l’énorme travail de pré-prod derrière… J’ai l’impression qu’il y en a qui oublient que ce sont 39 morceaux découpés, samplés, ajustés au millimètre et ensuite joué, les uns en boucle d’autres de manière ponctuelle.

      Il y a une vraie créa derrière tout ça, de la recherche et certainement beaucoup, beaucoup d’heures passées afin d’arriver à bootleg qui tient la route.

      Avis aux amateurs …

      1. @ Eric :
        quand tu cales toi même tes morceaux ok…
        mais quand c’est le logiciel qui le fait tout tu ne peux pas prétendre être DJ….
        perso ca fait plus de 10ans que je mixe (en club)
        je suis passé depuis 4ans sur logiciel (Torq pour ne pas le citer car j’ai un sponsoring avec M-Audio)
        mais j’utilise toujours des platines et je cale toujours mes morceaux
        le logiciel et l’ordi remplacent les pochettes de CD ou les sacs de vinyls…

  4. +1 Meat
    Rien d’autre à dire. Ah si: Un clavier pour faire de la musique, on appelle ça un piano.

    Ça ressemble à rien. J’ai l’impression d’avoir superposé tout ce qui est sorti chez universal ces 10 dernières années.

  5. pourri, c’est que du mixage, n’importe quel mongole qui s’achète un touchpad pourra faire ca avec un peu d’entrainement…
    Alors osé comparer un ptit mixeur à des dieux comme Daft Punk faut vraiment rien connaitre à la musique!

    1. Les Daft font la même chose … ils ont initié le début de la musique électronique, alors si tu fais comme les grands en récitant à tue tête le nom des Daft, c’est que tu ne t’intéresses pas à la scène electro.

      Madeon vient de faire un Mashup de 39 musiques, mais ils composent tout autant…

      Rentre chez toi

  6. @Epic : tu me donne envie de vomir.
    BIEN EVIDEMMENT ce (tres jeune) Dj est bourré de talent, je t’invite à visiter son Soundcloud (qui d’ailleurs aurait pu etre mentionné dans l’article, non?), ses productions sont d’une rare qualité, et d’une fraicheur incomparable. Il combine à lui seul les touchés de Breakbot et Skrillex,pour le comparer avec des artistes de son temps (car oui, le comparer avec les Daft n’a aucun sens).
    Il y a je pense une part de verite dans tous vos points de vue ; en effet un bon Dj doit pouvoir mixer sur toutes les plateformes, y compris vinyles, la base. Cela dit, cette video releve de la performance (+1 Synoptase), tout comme ses lives, croyez moi je l’ai vu au Social, c’etait plutot incroyable.
    Amicalement,
    TakeYourPill

  7. En plus, ce clip circule depuis des semaines, je l’écoute du mon autoradio depuis un bon bout de temps. Eh Gizmo, tu t’encroûtes, ce n’est pas la première fois que vos infos ont un train de retard…

  8. Pas mauvais bootleg, bien que sa selection de titres est pas bien rechercher.

    Issue de la veille école et étant moi meme DJ producteur, se qui me déroute le plus c’est son utilisation de ableton live. Je m’explique, un Dj peu réaliser en deux types de prestations.

    Un set ou il mix de la musique a l’aide de vinyl, cd ou logiciel (c’est aussi beaucoup moins lourd a porté). Le principe étant d’enchainer plusieurs tracks en meme temps et de réaliser leur égalisation.

    Le second est donc le live ou l’on utilise donc principalement le logiciel ableton live, accompagné on non de réel synth et/ou BAR (certain réalise que des live machine). Dans se cas précis on joue ses propres compo. L’intérêt étant que l’on possède la programmation et les pistes des morceaux originaux, on intervient donc directement sur le morceau.

    Sont utilisation de live est donc hybride, pourquoi pas mais c’est vrai que ce logiciel facilite grandement les choses.

    Musicalament

  9. Ce ptit est vraiment talentueux. Il s’est fait connaitre il y a moins d’un an en gagnant un concours de remix de Pendulum (The Island) alors qu’il n’avait que 16 ans, il s’est récemment fait remarqué par Deadmau5 avec son remix de Raise your weapon que je trouve énorme d’une grande complexité , et il a fait son premier live au Social club à Paris à 17 ans. Et pour ce mashup qui a obtenu 3,5 millions de vues en 1 mois, c’est tout simplement le premier à réaliser une telle performance, un gros travail est derrière tout ça comme l’a mentionné Synoptase, il doit ajuster chaque sample à la même tonalité pour que les 39 sonnent justes ensemble, etc. Il compose aussi, écoutez ses morceaux Shuriken et For you vraiment sympas.

  10. Ce jeune homme aussi talentueux soit-il n’est pas Dj.
    Dj : disc jockey
    Il faut donc mixer sur un support avec des disques (cd ou vynils). Qui plus est vos définitions de Dj sont très sommaires, au delà de savoir « caler » les morceaux un dj a plusieurs cordes à son arc, scratch , beatjungling , divers effets de style , mais aussi une grande connaissance musicale (propre à son environnement qu’ il soit hiphop ,electro ou autre) . A la base le dj était une sorte de prof qui amenait des nouveautés , pour ma part étant adepte de la culture hiphop je dirais que les dj ne sont plus ce qu’ ils étaient, à l époque et parfois aujourd’hui les Dj apportaient de nouvelles pépites et ne se contentaient pas de passer des morceaux qu’on a tous entendus x fois, au contraire ils vont font découvrir des nouveautés , sensibilisent votre oreille à de nouvelles sonorités et font de jolies performances.
    Je trouve qu’il est très fort, son utilisation hybride (comme cité précédemment) de ableton live est sympathique, mais ça n’a rien à voir avec du deejaying.
    Youtube : dj qbert , dj jazzy jeff , dj revolution , voilà des dj , n’étant que piètre connaisseur en electro je ne me risquerai pas à citer des dj dans ce style musical.
    Pour le débat machine/oldschool , les dj d’aujourd’hui utilisent diverses interfaces type serato ou torq pour ne pas avoir à porter de lourds sac remplis de vynils mais ils ont souvent les vynils à la maison et le controleur est quand même géré via 2 vynils et souvent sur des MK2 technics !
    Bref il faut savoir évoluer avec son temps sans pour autant dénigrer le passé.

  11. un dj avec des machines qui font le pitch calent et j’en passe
    bouton = debut boucle
    bouton = fin boucle
    je doute que nous parlions des meme dj
    mmm du grand art de de prébubaires
    dou’ le terme turntablism ourne pas etre assimilé à un dj
    qbert’s rulz
    en electro netik est un tueur (apres classé ca en électro je sais pas ca va jazzer chez les getta’sfanboys oups fangirls sorry)
    serato c’est une chose appuyer sur un bouton c’est digne d’un clickeur qui se prétend développeur
    dans le meme veine le mashup n’est qu’un mot à la mode pour dire que le gars il a fais un mix, et tout le monde y croit c tout noouveau
    ztrip refue ce mot et l’explik sur son site (video bbc)

  12. rhho les mecs ouvrez les volets un peu …. on arrive dans un ère qui abat toutes ces frontières (support physique, hardware, soft, même une wiimote peu servir de controleur ! ) si vraiment vous voulez mettre les djs dans des cases alors renseignez vous sur leurs manières de produire !! Madeon est un chouette petit gars qui taf depuis 5 ans sur FL avec son laptop et une paire de monitoring poins bar … ce qui ne l’empèche pas d’envoyer sec niveaux prod .. son concept avec son launchpad ( 2 lors de ses sets+ une uc33 je crois ) est une alternative a sa création c’est tout ! il pourais tout aussi bien bosser avec un APC40 ou autre controleur midi le Djing est une appelation pas une définition … bien a vous les p’tits loup !

    http://soundcloud.com/search?q%5Bfulltext%5D=noon+crush

  13. Tellement de commentaires déprimants, +1 à noon crush. Y’a pas de règles en musique arrêtez de vous prendre la tête sur des faux ébats (il cale ses morceaux, il utilise une sync auto, c’est que du samples, …) bien sûre qu’il y a des gens plus talentueux que d’autres et que certaines prods, certains remix ou mix demandent plus de travail mais au fond peut importe l’important c’est se faire plaisir et de de faire plaisir aux autres, peut importe si c’est sur du hardware un vrai synthe, un controleur ou des platines vinyle … on s’en fou ==> arrêtez de rager et n’ayez pas si peur du changement. Et pour ceux qui critiquent le sampling et ce genre de méthode de travail n’oubliez pas que les dafts punk ont fait exactement la même chose, cela ne les a pas empeche par la suite de produire avec un orchestre sur Tron …

  14. Voilà comment des producteurs malins donnent naissance à un soit disant génie. Ses productions sont tellement bien réalisés à tous les niveaux (et surtout harmonique). Que ce n’est forcément pas un simple petit DJ qui a réalisé ça. Je fais de la musique depuis 20 ans, et je connais assez bien le sujet.

    Maintenant si tout le monde veut y croire, c’est beau. Mais pour moi à 99.9% c’est bidon du début à la fin !

    Madeon = French Touch Parisienne = Peut-être même Daft Punk eux même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité