La vérification des profils a commencé sur Google+

Google+

Avec Google+, Google compte bien reprendre les éléments qui ont fait le succès de Facebook. Si les jeux sont désormais intégrés dans le réseau social, c'est au tour de la vérification des profils de faire son chemin.

Il y a quelques semaines, sans crier gare, Google a commencé à radier les comptes ne respectant pas la politique des noms réels. Elle s’est ensuite ravisée et informe désormais les personnes inscrites avec un pseudo par exemple. Celles-ci se voient notifiées de le changer par leur nom réel.
Sur un blog de Google+, on nous précise que les profils vont désormais être vérifiés. Cela concerne les personnalités publiques, les célébrités et les personnes ajoutées dans de nombreux cercles (il n’est pas précisé combien exactement). Une fois vérifié, un « check » sera adossé (voir photo ci-dessous) à votre nom (réel). A termes, cette vérification des profils concernera toutes les personnes inscrites.
Il s’agit là d’authentifier les utilisateurs de Google+ et d’éliminer l’anonymat. Un « environnement de confiance » (c’est l’expression employée par Google) est le maître mot de Google. D’aucuns pensent aussi que la politique des noms réels sur Facebook a largement contribué à son succès au détriment de MySpace où l’anonymat est de mise.

[blog officiel Google+ via ITespresso ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quand je me promène dans un lieu public, je ne circule pas avec une pancarte donnant mon identité, ni un code barre tatoué sur le bras. Quand j’aborde quelqu’un dans la dite rue, je ne donne pas mon nom en premier lieu!
    Pour moi internet est pire que la rue, aucune raison pour fournir mon identité au premier venue, le but ultime pour google étant de fournir des listes nominatives triées et ciblées à des agence de pub contre financement!
    Très peu pour moi ! Je n’ai rien à cacher mais quand même !
    pour vivre heureux vivons caché !

  2. Google n’est ni un organisme ni une administration public français.
    donc aucune chance pour eux que j’aille sur Google+ et que je leur offre mes coordonnées à des fins lucratifs.

    beaucoup trop de gens croient que Google ou même Facebook sont des organismes ou des administrations comme le sont une mairie, une banque… laissant la place aux fraudeurs, arnaqueurs en tout genre se gavant d’adresses, de données, de numéros de tel en créant de fausses pages..
    et d’un autre les banques d’images ou tout autres entités à but commercial (porno, mode, cosmétique…) se servent de la masse de photos de profile (ethnie, âge… ) pour agrandir leur banque de données sur le dos des gens n’ayant pas pris soin de bloquer leurs albums photos…

    Google cherche juste à garantir auprès de ses futurs clients publicitaires, un meilleur ciblage que Facebook et l’histoire d’authenticité est là pour endormir sur leur réelle motivation marketing.

  3. Et encore.. s’ils ne donnaient nos infos qu’à des sociétés commerciales, ça irait…. Mais d’après le « patriot act » de Bush, non enlevé par Obama: la cia, la nsa, le fbi ont tous accès aux infos stoquées chez google et facebook (que le profil soit public ou privé, ça ne change rien)…. Et d’ailleurs, google a récemment annoncé (de même que microsoft) que même les agences gouvernementales américaines avaient aussi accès aux infos stoquées sur les serveurs européens.

  4. Ihre Papiere bitte !!
    Ach, la convianze il n’y que ça de vrai !!

    Un monde parfait ou chacun décline à tout instant son identité, ou chacun est fiché, étiqueté, suivi, tracé. Où les gens remplissent eux même comme des neuneux qu’ils sont leur fiche de police. Merveilleux, c’est le rêve de tout dictateur.

    Alors si j’étais vous je fermerai mon compte fessebook ou google(+), on ne sait jamais comment va tourner le monde et qui sera au pouvoir demain.

  5. Faudrait arrêter un peu la révolte kikoolol digne d’un enfant de 10 ans, les rigolos!!

    Personne n’a jamais obligé quiconque à s’inscrire à un réseau social : il y en a déjà pour tout les goût (ça s’appelle le choix), et certaines personnes peuvent avoir un interet à utiliser un réseau social non anonyme (ceux qui ont utilisé linkedink me comprendront…enfin, si vous êtes avez en age de l’utiliser)

    Par ailleurs, je rappelle à tout les don Quichotte en herbe que le principe « service contre publicité » existe déjà ailleurs depuis longtemps (TF1, ça vous dit rien?? Les carte de fidélité, ça vous dit rien??)

    Et que vos informations sont déjà laaargement utilisés ailleurs dans la vie réelle, sans que vous passiez votre temps à râler (pour jsute râler….parce que râler contre google/facebook/autre…sans réfléchir 2 secondes, ç’est très mode aujourd’hui) .

    Allez, une petite liste pour ceux qui l’ignore :
    La poste
    Les assurances
    Les magasin (par le biais des cartes de fidélité)
    Les concessionnaires
    Les abonnement divers (Magazine, electricité, …)
    Les opérateurs mobiles

    Avec bien sur , déjà un paquet de pognon fait sur ces informations….et souvent moins de contreparties que peuvent offrir les sociétés sur le net.

    Bref, faudrait arrêter de râler dans le vent : la société « fliqué » existe déjà depuis longtemps IRL, sans que cela ne pose de problèmes (ça aurait pu déraper….mais ça ne dérape pas), et internet en est à mille lieu, et beaucoup moins dangereux….

    1. Bonsoir M. ZLaurentZ,

      Je suis un malade mental totalement en désaccord avec vos propos. Je vais donc venir dans votre maison, vous harcelez. Pouvez vous me donner vos nom et prénom ainsi que votre adresse? Nous sommes sur Internet, vraisemblablement cela ne vous dérange pas!
      Toute blague mise à part, quand tu donne ces informations à un concessionnaire, ce n’est pas la même chose que de l’écrire dans des toilette publique (tu le fais peut etre?) Tu garde une certaine maitrise de tes informations, et meme si le concessionnaire les revends, que tu en es conscient, tu garde un minimum de confiance en ce concessionnaire. Sur la toile, ce n’est pas la même chose. Tu devrais faire attention. Toujours est-il que c’est déja un premier pas que de ne pas avoir donné ta vrai identité ici 😉

  6. Si ZLaurentZ n’a aucun problème avec les profils publics sur Internet, j’imagine que ça ne le gène pas de nous fournir son nom, prénom, email, no tel et adresse?

    Je fais le choix de ne pas avoir de carte de fidélité, le moins de publicité possible dans ma vie quotidienne (pas de TV, addblock+, flashblock etc), je fais confiance à mon assurance/banque/poste pour ne pas vendre au 1er venu mes info.

    Je ne fais pas confiance à Google, je viens de fermer mon compte avant que Google le demande. J’avais pourtant la confiance de ma trentaine d’amis sur G+. Je pensais que c’était ça qui était important sur un réseau social, non?

  7. bof, c’est pas de la parano… j’ai fermé google+ parce qu’on s’y faisait chier comme des rats morts. Mais aussi parce que l’hégémonique google en sait trop. Entre gmail, picasa, latitude, +, voice, etc… Ils croisent toutes les informations tout le temps. Et meme si ce n’est pas toi qui met l’info (genre les tag de photo, etc…) FB je ne ferme pas car pour le moment ils n’ont toujours pas pité que je n’utilisais pas mon vrai nom, donc ça roule… Mais le jour ou ça leur posera un probleme : je serais malheureux de fermer mon compte. Comme le dise des gens intelligents ici plus haut, reseau social et anonymat ne sont pas incompatibles. Si seulement FB etait capable de me garantir de la discretion… mais non. Ils ne controlent pas quand un mec poste une photo de moi, m’identifies sans la taguer (puisqu’il ne savent pas qui je suis) mes amis en revanche ont cette pudeur et je les en remercie. Y’avait eu le scandale des N° de telephone mobile mis en ligne sans ton avis… juste parce que les applis synchronisent avec le repertoire de ton smartphone… classe. Et mes potes s’en veulent meme s’ils n’y sont pour rien. FB s’en fout royalement, ils veulent TRES EFFECTIVEMENT qualifier le traffic pour mieux le vendre. That’s it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité