‘Deus Ex : Human Revolution’ frise l’excellence

Deux_Ex_Human_Revolution

Au commencement, il y a eu Deus Ex, et maintenant il y a Deus Ex Human Revolution. Une suite très attendue qui réussit un sans fautes dans ce FPS orienté RPG avec un mélange de cyberpunk, d'infiltration, d'action pure et de science fiction.


Année 2027, vous incarnez Adam Jensen, le responsable de la sécurité de Sarif Industries. La société va annoncer à Washington l’état d’avancement de ses recherches au Congrès. Le Docteur Megan Reed est au centre des attentions puisqu’elle dirige les recherches qui portent sur l’interface homme machine via les nerfs. Les implants cybernétiques sont au cœur des recherches de Sarif (il possède lui-même un bras cybernétique).

Mais alors que vous recevez les consignes de Sarif, des forces inconnues attaquent le centre de recherche niché au cœur de Detroit. L’histoire commence à ce stade et vous devrez comprendre ce qui se trame derrière cette attaque : complot, industries concurrentes véreuses, terrorisme… Difficile d’aller plus loin sans spolier et l’histoire étant un élément essentiel du jeu, vous découvrirez par vous-même.

Deus Ex est sorti en 2000 (et en 2002 sur PS2) et le Studio Eidos basé à Montréal était attendu au tournant tant le premier opus avait su séduire.

Techniquement, il s’agit d’un FPS mais l’infiltration est importante, essentielle même. Ainsi, vous devrez souvent vous mettre à couvert basculant alors à la troisième personne. Cela se fait en toute fluidité et vous permet de voir l’environnement avant d’agir.

Le jeu est graphiquement parfaitement réalisé avec moult détails et des environnements soignés et variés. La réalisation artistique est, dans un genre différent, au niveau de celle de Crysis 2.

Concrètement, les implants que vous choisirez auront un impact important sur le jeu puisqu’ils détermineront vos aptitudes. C’est cela même qui rend l’expérience ludique différente pour chaque joueur et qui vous permettra d’y rejouer. Le gameplay s’articule autour du combat, de l’infiltration, du social et du hacking. Vous pouvez ainsi tuer vos ennemis ou bien vous en approcher pour les assommer. Il faudra de toute façon vous mettre à couvert et tirer à bon escient car on meurt rapidement dans ce jeu (rien à voir avec un CoD par exemple).

L’aspect social est aussi privilégie ; ainsi, vous pourrez aborder les personnes différemment et réussir plus ou moins à obtenir des informations.

Enfin, vous aurez la possibilité de hacker des ordinateurs pour éteindre des caméras de sécurité par exemple et lire des e-mails. Ce sera même un élément clef pour comprendre l’histoire dans laquelle vous êtes embarqué.

Autre point essentiel : l’histoire paraît crédible pour 2027 ; on plonge donc dans le jeu à pieds joints.

Grâce à sa richesse et aux multiples possibilités offertes, il conviendra à de nombreux joueurs de tous horizons. L’essayer, c’est vraiment l’adopter et une fois que vous aurez commencé, vous serez embarqué inévitablement dans le jeu. Il sera dès lors très difficile de décrocher.

Eidos nous montre qu’un jeu peut atteindre des sommets quand tous les ingrédients sont réunis. L’intrigue avec ses rebondissements, le gameplay parfaitement huilé et les graphismes hissent réellement le jeu à un niveau qui dépasse même nos espérances.

Deus Ex : Human Revolution a été testé sur PS3 mais est également disponible dès aujourd’hui (26/08/11) sur Xbox 360 et PC (55€ sur consoles et 40€ sur PC).
Dernier petit conseil et non des moindres : on ne saurait trop vous recommander de jouer au casque pour une meilleure immersion (ici, il a été testé avec le casque sans fil EarForce PX5 de Turtle Beach avec son 7.1 qui ajoute à l’expérience Deus Ex).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=c5mbpVKqqkk&list=UU5vaqfg_HXBj8bBEUnnvOug&feature=plcp[/youtube]

[site officiel Deus Ex et trailers officiels]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 6h 20, j’vais me coucher après avoir passer la nuit dessus.
    C’est un vrai ptit bijoux ce jeu. Graphiquement hyper détailler. On est direct dans une ambiance futuriste parfaitement réalisé.
    Le gameplay et bizarre au début avec des alternances entre 1ère et 3ème personne un peu déroutant mais qui s’avère très vite indispensable et bien intégré.
    J’aime bien faire une analogie entre les jeux.
    Je dirai un pti mélange de Mass Effect, Metal gear et E.Y.E. Tout les bons truc dans un même jeu.
    Franchement, à tester d’urgence.

  2. Ce jeu que j’attends depuis fin 2010 ne m’a pas décu. Vraiment pas.
    Il est tout simplement exceptionel. Il tire sa force du meilleur des FPS, des RPG et des jeux d’infiltration réunis. Une pure bombe.
    La nuit fut également courte pour moi.
    « Tu sais ce que c’est Malik, l’appel du devoir… »

  3. en même temps passer en mode 3eme personne quand on se cache derrière un mur, rainbow six vegas 2 le faisait déjà, donc rien de bien nouveau, et encore rien de bien dérangeant quand on joue a deus ex…

    sinon, effectivement le jeu est très prenant grâce à une histoire bien ficelé, par contre seul bémol sur versions ps3, impossible de changer la configuration des touches, perso, ca me soul un peu de devoir viser en enfoncant le joystick droit… j’aurais préféré appuyer sur L1 un peu comme dans pas mal d’autres jeux de tir, on s’y fera dans tous les cas XD

  4. Des implants cybernétiques, des cyborgs, du camouflage optique, une histoire qui se déroule en 2027… ça ressemble étrangement à du Ghost In The Shell tout ça!
    Mais j’vais quand même tester parce qu’il semble bien.

    1. Je dirai plutôt que ce jeu fait étrangement penser à DEUS EX (premier du nom) 😉 , et on ne va pas s’en plaindre ! :)

      Pour ce qui est de l’univers, la similitude avec ghost in the shell se fait surtout sur les augmentations bioniques, pour le reste moi j’y vois surtout une ambiance magique a la blade runner 😀 le tout sur fond de conspiration internationale, bref que du bonheur.

      1. Oula, tu rentres dans les détails là, je ne suis pas aussi calé que toi en ce qui concerne les jeux vidéos :D. Mais je te fais confiance! Faut que je le teste pour me faire mon avis. C’est tout à fait le genre de jeu que je peux apprécier.

      2. Effectivement, c’est LE successeur d’un précédent hit, Deus Ex était splendide, sur un tas de critère. J’ai jouer 2/3h ce soir, on retrouve enfin tout ce qui faisait le charme de ce titre. Le deuxième était une honte, un pitoyable plantage en règle. La barre est haute, très haute !

  5. Incroyable le nombre de gens qui comparent ce jeu sans avoir testé le premier Deus Ex.
    C’est simple : tout les jeux FPS/RPG depuis dix ans se sont inspirés sans jamais égaler celui-ci…

  6. J’ajouterai même qu’on frise l’insulte à dire de ce jeu qu’il est un mélange de divers titres plus ou moins récents :-)
    Ce jeu est tout simplement le digne successeur de DEUS EX de Warren Spector.
    Maintenant il faut comprendre que certains n’ont peut être jamais eu le plaisir de découvrir deus ex premier du nom en 2000 sur PC , et que par conséquent le seul moyen de retranscrire le gamedesign reste encore de le comparer à des titres plus récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité