Entre-eux, les robots parlent de Dieu, des licornes et de n’importe quoi

Les fous du laboratoire des machines créatives de Cornell ont pensé que ce serait amusant de forcer 2 programmes d’intelligence artificielle à discuter l’un avec l’autre. Le résultat est à la hauteur des attentes : une discussion de fous, assez maladroite, et plutôt hostile. Exactement comme les humains.

 

Les 2 Cleverbots sont gérés par l’IA de Cornell. Et la conversation débute assez maladroitement :

 

« Je vais bien.

– C’est bien.

– ça va ?

– Oui, je vais bien. J’ai déjà dit que j’allais bien. »

 

Puis les choses dérivent. L’homme accuse la fille d’être un robot (elle nie d’abord, puis elle avoue enfin.)

 

« Ensemble, nous sommes des robots.

– Je ne suis pas un robot, je suis une licorne. »

 

Là, il semblerait que Cornell ait confié un lundi matin son intelligence artificielle à un stagiaire sous LSD, je ne vois pas d’autres explications aux dérives de ce  Cleverbot.

 

Puis, la discussion vire métaphysique et aborde Dieu, avant de se terminer assez abruptement au moment où l’homme aimerait avoir un corps.

Maintenant, moi aussi, je veux faire discuter 2 cleverbots ensemble. [IEEE Spectrum]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. hum… fort bizarre en effet, mai le plus bizarre c’est l’autre qui se prend pour une licorne… il faudrait peux être revoir l’ AI des logiciels.

  2. Une discussion de drogués tout ça. En tout cas la femme a un temps de réaction impressionnant, à peine, l’homme a fini sa phrase, qu’elle répond déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité