La Station Spatiale Internationale bientôt inhabitée ?

iss2

La semaine dernière le cargo russe Progress n’a pas pu ravitailler la Station Spatiale Internationale suite à l’échec d’un moteur de la fusée Soyouz-U. Du coup, le calendrier de la NASA est dans les choux si les Russes ne trouvent pas une solution fiable pour transporter des astronautes vers l’ISS. S’ils échouent, la Station spatiale sera pour la première fois de son histoire une grosse coquille vide à partir de la fin novembre, quand le dernier membre de l’équipage actuel quittera la Station.

 

Ce ne sera pas la fin du monde. La NASA est capable de contrôler la Station depuis la Terre. Cependant, la Russie a la grosse pression, puisque leurs fusées Soyouz sont les seules actuellement à pouvoir transporter des humains vers la Station. La fusée Soyouz-U qui a échoué la semaine dernière est similaire dans sa conception à celle qui doit transporter les prochains astronautes. Les scientifiques russes se pressent pour effectuer les tests et donner le feu vert à un nouveau lancement. Mais le temps joue contre eux. L’équipage actuel doit revenir sur Terre en 2 temps : mi-septembre et mi-novembre. Après la NASA n’aura pas d’autres choix que de laisser la Station seule dans le froid de l’espace.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quelle connerie qu’on fait les US d’arreter leur vole en navette…
    C’est la crise certe, mais au lieu de la résoudre inteligement en s’attaquant aux coupables, on coupe tout pour payer payer plus cher encore demain..
    Vite les russes, faites péter les vaisseaux là

  2. Pour infos il me semble qu’ils envisage de prolonger les derniers séjours…
    Et puis à mon avis, Roskosmos a une telle pression sur ses épaules qu’ils vont finir par résoudre leurs soucis, quitte à bosser 24/7…

  3. Les navettes étaient âgées et devenues trop peu fiables. Personnellement j’aurais plus confiance à aller dans l’espace à bord d’une Soyuz plutôt qu’une navette américaine.

  4. La connerie c’est d’avoir voulu faire une station internationale avant un lanceur ou une navette internationale.

    La conquete spatiale ne devrait pas ne devrait pas être basée sur une logique commerciale. Avec l’Agence Spatiale Européenne ou Arianespace on à l’exemple qui prouve que la coopération technologique d’entreprises parfois concurrentes commercialement ou pas d’un même pays est possible quand l’enjeu en vaut la chandelle.

    Alors je veux bien que européens, americains, japonais, chinois, brésiliens et russes se fassent la guéguerre commerciale pour lancer des satellites privés autour de la Terre, mais la conquete spatiale c’est quand même autre chose non ? Là il s’agit de recherches fondamentales (arf oui ce n’est pas rentable à court terme…). Bref je trouve totalement anormal que les pays du monde entier qui ont un interet pour la recherche spatiale dépendent d’un seul pays pour acceder à l’ISS.. et mon avis sera le même en 2015 quand les américains auront leur nouvelle navette alors qu’il serait plus logique de fabriquer un engin « international » financé par tous les pays qui le souhaiteraient, de plus le poid économique d’un tel programme serait moins lourd à supporter pour tous.

  5. Il faudrait enfin dire l’inutilité totale de l’homme dans l’espace. L’homme est un boulet pour la découverte spatiale. Il n’est présent que pour les média et son ego de conquérant. il faut multiplier par 10 ou 100 les budgets si on envoie un homme pour une mission. D’ailleurs si l’homme sur mars ne faisait pas autant rêver et englouti a perte des budgets , on aurait déjà des échantillons de sol de Mars récupéré par un bête robot. Il faut d’ailleurs préciser que pour la réparation du télescope spatial, il n’aurait pas couté plus cher de jeter celui avec des défauts et d’en lancer un neuf que de réparer. Et d’ailleurs quelle découverte a été faite dans la Station Spatiale Internationale?

    1. Tu oublies une chose, sans l’Homme dans l’espace pour faire rêver il n’y aurait tout simplement jamais eu d’exploration spatiale.

    2. Il y a des personnes qui ça passionne, l’espace, figure toi. Des scientifiques qui triment toute leur vie pour monter là haut et dont les médias ne parlent jamais. Ils sont des dizaines. Tu y a déjà été ? Tu sais quelle sensation ça fait d’être en impesanteur en regardant la Terre à 300 km d’altitude à la vitesse de 28000 km/h ? Crois moi ça te change un homme. Et pour ce qui est des découvertes, oui il y en a eu. Tu admettras que de faire des expériences sans gravité pour aider à faire des choses autrement et que d’être dans l’espace permet de prendre plus sont temps que dans un avion « Zéro-G ».

  6. l’auteur de l’article semble oublier que les capsules soyuz sont les plus fiable en service depuis la fin de la course a la lune. Elles ne sont pas confortables, mais elles sont légères, on marché (environ 60 million par vol a comparer au 1 milliard de la navette américaine)) et très fiables. Arrêtez de lécher les bottes des US et regardez les statistiques.

    et ceux qui disent que les navettes étaient vielles les soyuz sont encore plus vieux (le fusé est dérivé de la R7 semiorka concut dans la fin des années 50)

    1. Oui les navettes sont vieilles, elles ont été construites entre la fin des années 70 et le début des années 80 (sauf Endeavour qui fut construite en 91 pour remplacer Challenger). Les capsules soyuz sont neuves à chaque lancement, les navettes sont réutilisée (risque plus important). De plus on ne peu pas comparer une capsule rustique et fiable comme le soyuz avec un système comme les navettes infiniment plus complexes et difficiles à entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité